Au cinéma: Au XVIIe siècle, le puissant roi nègre Adanggaman chasse ses frères africains pour alimenter le commerce triangulaire

Au cinéma: Au XVIIe siècle, le puissant roi nègre Adanggaman chasse ses frères africains pour alimenter le commerce triangulaire

Un jeune homme tente de sauver son peuple pris par le roi négrier Andanggaman en esclavage. Il s’introduit dans les prisonniers en partance pour l’amérique, et avec l’aide d’une amazone, il délivre les siens.

Propos du réalisateur :

” Ce film est placé sous le signe de la mémoire. Il était peut-être temps d’en parler; pour nous et pour les autres. Quatre siècles d’un commerce abominable et honteux, avec des millions de victimes englouties par les océans ou emportées par la brutalité. Pour cette raison, je vous invite à rouvrir cette déchirure. Rouvrons cette blessure historique. Parlons-en, tous. Dans ce sens, Adanggaman ne sera qu’une contribution. Pour pardonner, mais aussi pour ne pas oublier. Jamais. ”

Festivals et récompenses :

2001 : Mostra de Venise (section Cinéma du Présent), Toronto, Festival panafricain du cinéma et de la télévision (prix d’interprétation féminine, prix de la photographie), festival international du film d’Amiens (prix spécial du jury et prix d’interprétation masculine), Marrakech (prix spécial du jury).

Scénario : Jean-Marie Adiaffi, Roger Gnoan M’Bala, Bertin Akaffou

Image : Mohammed Soudani

Montage : Monika Goux

Son : Jean-Pierre Fénié

Musique : Lokua Kanza

Décors : Jean-Baptiste Lerro

Costumes :Aïssatou Traoré

Interprètes :

Rasmane Ouédraogo, Albertine N’Guessan, Ziablé Honoré Goore Bi, Bintou Bakayoko, Nicole Suzis Menyeng

Production : IMTM/Renardes Productions (France), Amka Films (Suisse), Abyssa Film (Côte d’Ivoire), Direction nationale de la Cinématographie (Burkina Faso)

Source: africultures.com

LE FILM ICI

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.