Audience de Blé Goudé : le document de l’Accusation brille par son absence de preuves, selon la Défense

Audience de Blé Goudé : le document de l’Accusation brille par son absence de preuves, selon la Défense

Au deuxième jour de l’audience de confirmation des charges contre Blé Goudé, Me Claver N’dri, l’un des avocats du suspect a soutenu, mardi, devant la Cour pénale internationale (CPI) que le ‘’document de l’accusation brille par son absence de preuves’’.

Avant sa plaidoirie, le premier avocat ivoirien de Charles Blé Goudé (comme il se définit), Claver N’dri a fait observer une minute de silence à ‘’ la mémoire de toutes les victimes de mon pays, la Côte d’ivoire, de quelque bord que ce soit”.‘’ Il y a dans l’histoire des pays, des événements qui révèlent un homme soit du bon ou du mauvais côté selon les actions qu’il mène”, entame Me N’dri, ajoutant que ‘’ celles de Charles Blé Goudé suffisent seules pour faire écrouler l’édifice du procureur”.L’avocat rappelle à satiété les grandes mobilisations, d’octobre et novembre 2002, initiées par son ‘’client” pour dire ‘’non au coup d’Etat du 19 septembre 2002 qui s’est mué en rébellion armée ayant occupé plus de la moitié du territoire ivoirien”.

Selon Me Claver N’dri, sortir du contexte des actions de M. Blé pour le présenter comme un homme ‘’ violent qui viole” est ‘’malicieux” de la part de l’accusation dont le ‘’document brille par son absence de preuves” et qui n’a de mérite que ‘’la reprise des coupures de la presse nationale et internationale”, pour la plupart ‘’hostiles” à Charles Blé Goudé.

‘’ En quoi les appels à la mobilisation pour dire non à la rébellion et à la destitution d’un président démocratiquement élu est-il un crime contre l’humanité ?” interroge-t-il la Cour, indiquant un ‘’raisonnement inversé du procureur” qui ne s’est jamais ‘’appesanti sur le mot rebelle”.

‘’ Si la Côte d’Ivoire a accepté Guillaume Soro, le rebelle, comme Premier ministre c’est grâce à un homme. Charles Blé Goudé. Il a entamé une caravane de la paix à travers le pays pour désarmer les cœurs et demander aux Ivoiriens d’accepter Soro dans ses nouvelles fonctions” souligne, également, Me N’dri.

Selon lui, toutes les fois que la Côte d’Ivoire est sur le chemin d’un blocage, il s’est trouvé un homme, Charles Blé Goudé pour décanter la situation, rappelant son ‘’intervention sur la question des audiences foraines qui a failli entraîner le pays dans la guerre civile”, se souvient l’avocat.‘’ Un tel homme ne peut pas être présenté par le procureur comme violent” plaide-t-il.

Lundi, à l’ouverture de l’audience de confirmation des charges contre lui, le parquet de la Cour Pénale internationale (CPI) a tenu Charles Blé Goudé, ‘’ responsable de 184 meurtres, 38 viols, 126 actes inhumains et 348 persécutions” lors de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011.

HS/ls/APA

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.