Azaguié, des gendarmes blessés, déplacement «massif» des populations vers les villages

Azaguié, des gendarmes blessés, déplacement «massif» des populations vers les villages

La situation est toujours tendue à Azaguié dans le département d’Agboville, région de l’Agneby-Tiassa où des affrontements entre les autochtones Abbeys et allogènes malinkés ont été signalés depuis lundi à KOACI.COM.

Une tension entre les femmes des deux communautés survenues au corridor d’Adzopé a dégénéré et a fait place à des affrontements entre les jeunes.

Selon nos informations, au moins six gendarmes ont été blessés lors d’interventions durant des affrontements entre lundi et mardi. L’un d’eux a été évacué vers Abidjan, nous précise une source sécuritaire.

Le député d’Azaguié Alain Ekissi a été victime d’une attaque durant les évènements malheureux. Il a reçu des balles dans le dos et à la tête avant d’être évacué sur Abidjan où sa vie ne serait plus en danger.

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que les populations autochtones craignant pour leur sécurité, se déplaceraient massivement vers les villages et d’autres rallieraient la capitale économique d’Abidjan.

Un déferlement des forces de l’ordre avec cargos et chars patrouillent dans la localité où il régénérait toujours un calme précaire.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les autochtones et allogènes s’affrontent à coups d’armes blanches à Azaguié.

Il serait temps que après cette énième bagarre, qui a fait officiellement un mort et de nombreux blessés, mettant en mal la cohésion sociale ,les autorités trouvent une solution pour les deux communautés reprennent à vivre ensemble dans la paix.

Donatien Kautcha

Source: Koaci.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*