Balotelli, le sexe (et Prandelli) le fatiguent… | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Balotelli, le sexe (et Prandelli) le fatiguent…
Balotelli, le sexe (et Prandelli) le fatiguent…

Balotelli, le sexe (et Prandelli) le fatiguent…

Particulièrement discret sur le terrain depuis son arrivée à Liverpool, Mario Balotelli s’est fait beaucoup plus disert lors d’une longue interview accordée au magazine britannique Sport. En plus de régler ses comptes avec Cesare Prandelli, l’ancien sélectionneur de l’Italie, l’ancien joueur du Milan y est également allé de quelques confessions intimes. Et pas seulement sur ses chiens.

Mario Balotelli vit une année 2014 décidément délicate. Poussé dehors au Milan AC – Silvio Belusconi ayant récemment expliqué que le club lombard n’avait pas besoin d’«une pomme pourrie» -, passé au travers lors de la Coupe du monde, le fantasque attaquant italien tarde à décoller à Liverpool comme en attestent ses statistiques faméliques: un but en six matches.

L’ancien joueur de Manchester City préfèrerait certes jouer avec deux attaquants, même s’il a bien compris que «lorsque la balle vient dans la profondeur ou sur les côtés, il doit être dans la surface, sans quoi il pourrait n’y avoir personne», mais pour autant Balotelli se veut laudateur lorsqu’il s’agit d’évoquer son entraîneur, Brendan Rodgers, “très bon et avec un très fort caractère”. “Je crois qu’il peut m’aider à progresser, assure-t-il, tout en prévenant, mais avec Brendan, tu dois être une bonne personne, pas un ‘dickhead’.”

Des compliments auxquels n’a pas droit Cesare Prandelli, l’ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra, en poste lors de la dernière Coupe du monde. Bien au contraire. Déçu par les commentaires ayant accompagné le fiasco brésilien de la sélection transalpine, Balotelli, qui“ne pouvait pas faire grand-chose” avec seulement “trois ou quatre occasions” dans le tournoi, n’a que peu goûté les commentaires de Prandelli à l’issue de la compétition. “Même Cesare Prandelli a dit de mauvaises choses sur moi, a-t-il regretté, je ne m’y attendais pas et je n’ai pas répondu parce que ça ne sert à rien. Je pense que les vrais hommes, s’ils ont quelque chose à dire, te le disent en face. Je suis quelqu’un qui dit les choses en face.”

Et qui fait abstinence les jours de match. Alors que les rumeurs faisaient récemment état à son sujet d’ébats sexuels quelques heures avant le coup d’envoi des matches, Balotelli s’en est étonné. “Quelqu’un m’a dit récemment que j’aurais expliqué qu’avoir des relations sexuelles trois ou quatre heures avant un match, marchait plutôt bien pour moi une fois sur le terrain. Croyez-moi, si j’ai une relation sexuelle trois ou quatre heures avant un match, je ne peux pas jouer. Je pense que personne ne peut, c’est impossible. Ça me fait même rire”, a-t-il expliqué sur le sujet.

Sans doute préfèrerait-il être alors avec ses chiens, restés en Italie. Car “ils sont très intelligents mes chiens, assure-t-il, Lucky est incroyable – quand vous regardez son visage c’est comme si vous étiez avec une vraie personne. Quand je parle, elle écoute. Je n’ai pas besoin de me répèter. Si je lui demande sa patte, elle me la donne. Je lui demande de s’asseoir, elle s’assoit, je lui demande de courir, elle court. Tout ce que je lui demande de faire elle le fait.” Ce qui n’est pas toujours le cas de son maître…

Source: Sports.fr

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.