Ban Ki-moon reconnaît Ali Bongo Ondimba comme président de la République du Gabon

Ban Ki-moon reconnaît Ali Bongo Ondimba comme président de la République du Gabon

Le choix des mots utilisés dans un communiqué publié le dimanche 4 septembre par l’Organisation des Nations Unies (ONU) n’est pas anodin. Le document onusien indique : « Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon s’est entretenu dimanche par téléphone avec le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et le candidat à la présidence du parti Démocratie Nouvelle, M. Jean Ping et les a appelés à faire le nécessaire afin de mettre fin aux violences qui ont suivi l’élection présidentielle contestée gabonaise. »

Dans une note envoyée dimanche aux journalistes par le bureau de son porte-parole, M. Ban a déploré la perte de vies humaines qui a eu lieu au cours des manifestations suivant l’élection présidentielle. Il a exprimé sa préoccupation au sujet des messages inflammatoires qui continuent d’être diffusés et a appelé à la fin immédiate de tous les actes de violence dans le pays.

Le chef de l’ONU a salué la libération des 27 membres de l’opposition qui étaient détenus au siège de campagne de M. Ping. Toutefois, il a réitéré son appel au président Bongo Ondimba pour insister auprès du gouvernement sur la nécessité de faire preuve de retenue. Il a également exhorté M. Ping à émettre un message clair à ses partisans en leur demandant de s’abstenir de tout acte de violence dans l’intérêt du pays et de l’unité nationale.

LIRE AUSSI: “Malgré l’appel à la grève générale lancé par Jean Ping, les Gabonais ont repris le travail

Le Secrétaire général a souligné l’importance d’employer des moyens exclusivement pacifiques et légaux pour demander recours dans tout litige relatif à l’issue de l’élection présidentielle. Il a demandé à son représentant spécial pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, de continuer à travailler avec les parties en vue de désamorcer les tensions.

A Hangzhou, où il participe au Sommet du G20, M. Ban a également rencontré le président tchadien et actuel président de l’Union africaine, Idriss Déby Itno. Le Secrétaire général se félicite de l’engagement de l’Union africaine pour faciliter une résolution pacifique de la crise actuelle au Gabon.

Sylvain Andzongo

Source: lenouveaugabon.com

6 comments

  1. Ban-Ki-Moon n’a pas le choix que de reconnaître M. Ali Bongo président. Puisqu’à l’ONU,le re-comptage des voix en Afrique,n’existe pas!On peut le faire ailleurs pour faire l’économie des morts,des finances et des tracas.Mais en Afrique vivent des animaux dont la vie ne préoccupe personne!Selon moi et plus d’un Ivoirien,re-compter les voix au Gabon,même l’idée,donne raison au Président Ivoirien SEM Laurent Gbagbo.Ainsi,comme toujours,le poids de la hauteur et de la puissance démocratique de M. Gbagbo pèse sur les bandits qui sont coincés:l’Onu tout comme la pute de france et le gangster Usa de Hussein Obama devraient se taire à jamais pour laisser M. Ali Bongo tranquille,c’est lui le vrai et président élu du Gabon. Un point,un trait!Les intérêts des voleurs et instruments (Ping)sont ainsi ruinés!

    • ta haine du blanc t’aveugle, mais sache que l’histoire de la Côte d’Ivoire n’est pas celle du gabon. Ali est l’allié de la France tout comme Ping. Mais la seule différence entre les deux c’est qu’actuellement Ali est en train de réaliser un génocide sur son peuple. Et contrairement à ce que tu dis, la France ne fera rien contre lui mais elle sauvera uniquement ses ressortissants. Tu te trompes de combat. Tu te ranges du côté d’un allié de la France qui massacre tes frères gabonais. Et de plus Ping, même s’il est également allié de la France (des entreprises et du gouvernement français mais pas du peuple français qui n’en tire aucun bénéfice) a été choisi largement par l’ensemble des gabonais (fort taux de participation) car ils veulent faire partir Ali. Alors respect le choix du peuple gabonais et surtout soit respectueux de tout ceux qui luttent et meurent en ce moment pour se libérer d’ALI

  2. Il faut être extrêmement prudent et lucide face à la déclaration de Ban-Ki-Moon,car selon Ali Bongon est toujours président du Gabon ,car la cour constitutionnelle n’a pas encore proclamé les résultats officiels ,dans cas le Président sortant est toujours Président, c’est ce Principe que ce Monsieur essaie d’appliquer contrairement à sa prise de position dans la crise post-électorale en RCI.

    Ban -Ki-Moon peut-il désobéir à ses employeurs(France ,USA,UE….. )?Wait and see

  3. Merci mon frère Sekou. Tu as tout compris sur la francafrique un systeme mis en place pour sucer le sang des Africains.
    Ils sont ebarasses entre recompter et installer leur pion Ping et donner raison a Gbagbo ou refuser le recomptage pour ne pas donner raison a Gbagbo.
    la France qui est depourvue de honte tient au recomptage, Elle s’en fout ce que les intelligents pensent d’elle et de son systeme de brigand car il y a ses interest qui sont en jeu. donner 7 ans a Bongo pour donner les marches aux chinois est une grande perte pour la grande france “puissance economique”.
    Il faut donc enlever Bongo coute que coute pour installer ping.
    L’ONU qui tient aussi aa son imgage et surtout pour ne pas donner raison a Gbagbo et ainsi permettre sa liberation veut se faire passer pour justicier en reiterant la meme position qu’elle a eue en CI : ne pas recompter et garder le tricheur.
    La question est que va faire maintenant l’ONU si Ping n’accepte pas sa decision ? va-t-elle bombarder le QG de Ping avec ses militants ou sa maison ?
    que va faire la France après la decision de l’ONU ? bombarder le palais de Bongo et tous ses partisans pour installer Ping ?
    Pour la premiere fois que les deux comploteurs complices ne sont pas sur la meme longueur d’onde, Bongo et les gabonais peuvent souffler un OUUUUF.

  4. Lorsque chaque membre du pgd a un chinois au Gabon la reaction de Ban ki moon n’est pas etonant quand ali tourne le dos a Notre tres Chere France en qui nous avons une grande histoire c’est cela le point de vue de ban ki moon ali nous Tue c’est normal pourquoi aller voter alors

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*