Belgique: L’arnaque Sociale-Démocrate

Belgique: L’arnaque Sociale-Démocrate

J’ai toujours eu moins d’indulgence pour la pseudo gauche que pour la droite. La seconde défend les possédants ouvertement. La gauche du système prétend défendre le peuple et les petites gens (expression créée par elle) alors qu’en fait elle les escroque et les tond pour le compte de ce même système.

En fait le système est un, sous domination coloniale yankee, de l’extrême-droite à l’extrême-gauche, avec une OLIGARCHIE, une bourgeoisie compradore depuis 1940 (la bourgeoisie a commencé par collaborer avec les nazis avant de se rallier à l’ordre US), unique. Pour qui connait le dessous des cartes, le parlementarisme bourgeois et les régimes atlantistes ouest-européens sont un grand théâtre socio-politique …

Au sein de ce théâtre, les sociale-démocraties (ces “PS” n ‘ont plus rien de “socialistes” depuis août 1914) françaises et belgo-flamandes sont parmi les plus immondes. La tromperie de leur propre électorat y atteint un niveau rarement égalé.

Ce qui me conduit à l’exemple de la Wallonie et de Bruxelles. Sous le prétexte mobilisateur de “régression sociale”, les syndicats “socialistes” FGTG et CGSP (encore la même arnaque) se sont lancés dans une série de grandes grèves contre le gouvernement de droite libéral fédéral belge. Oubliant de préciser (car comme les français, les wallons et les bruxellois sont des moutons lobotomisés) que ces mesures “anti-sociales” ont été souvent adoptées lorsque le pseudo PS et ses alliés de centre-gauche étaient au pouvoir fédéral (la Belgique est un état fédéral avec un gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux puissants asymétriques) avant septembre 2014. Et que le même PS, qui gouverne encore les régions de Bruxelles-capitale et de Wallonie, adopte les mêmes mesures anti-sociales. Par exemple, la chasse aux chômeurs ouverte dans la Belgique de 2015 est une mesure prise sous le gouvernement fédéral du leader socialiste Di Rupo …

Une des dirigeantes du puissant syndicat chrétien-démocrate CSC (même tendance que Merkel en Allemagne et là aussi grosse arnaque : les chrétiens-démocrates sont des deux côtés de la barricade, dans le gouvernement fédéral en région flamande mais dans le gouvernement régional à Bruxelles et en Wallonie, le tout avec un syndicat unique !) dénonce donc ses petits camarades “socialistes”, le tout dans une radio de droite libérale … “Les mesures les plus dures viennent de Di Rupo et du PS !” La secrétaire générale de la CSC, Marie-Hélène Ska, était l’invitée de la rédaction de Bel RTL ce lundi matin. Elle répondait aux questions de Martin Buxant concernant l’évolution de la concertation sociale.

Vous m’avez suivi ?

N’attendez plus rien du parlementarisme bourgeois, de ses partis et de ses syndicats aux ordres !

L’alternative existe : c’est la DEMOCRATIE DIRECTE. Mais on en est bien loin, hélas …

Luc MICHEL

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.