Bénin : Le 1er ministre Lionel Zinsou (candidat à la présidentielle du 28 février 2016) déclare : « L’Afrique n’appartient pas aux Africains. L’Afrique appartient à l’Europe » (Vidéo FR)

Une vidéo datant de mai 2011, dans laquelle l’actuel Premier ministre béninois et candidat à la présidentielle du 28 février évoque les relations entre l’Afrique et l’Europe, crée un début de polémique à Cotonou. Décryptage.

La vidéo circule depuis le 19 janvier sur les réseaux sociaux. Elle est tirée d’une intervention de Lionel Zinsou le 21 mai 2011 lors d’un séminaire de l’Union pour un mouvement populaire (UMP, parti créé en 2002 et renommé Les Républicains en 2015) sur « Les valeurs et la mondialisation ». Il évoque pendant un long moment les relations entre l’Afrique et l’Europe. Zinsou y déclare notamment que « l’Afrique appartient à l’Europe ». Ce passage, repris en boucle sur les réseaux sociaux, crée un début de polémique. Est-elle fondée ?

L’actuel Premier ministre béninois et candidat à la présidentielle du 28 février est alors à la tête du fonds d’investissement français PAI Partners. Il s’adresse à un public français et intervient dans un contexte où, en France, la montée en puissance de la Chine sur le continent inquiète. Devant son auditoire, Zinsou se veut rassurant. « L’Afrique est le seul continent sur lequel la France a un excédent commercial, dit-il. L’Europe et la France ont un atout : l’Afrique pense en français ou en anglais, elle achète des marques européennes et c’est totalement naturel. »

L’Afrique « n’appartient pas encore aux Africains »

Puis, il poursuit : « Mais il y a quelque chose de plus important, c’est que l’Afrique appartient à l’Europe. Elle n’appartient pas à la Chine ou à l’Inde. Et, chose un tout petit peu plus préoccupante, elle n’appartient pas encore aux Africains. »

Zinsou étaye son propos par le fait que les pays ayant investi le plus de stock de capital sur le continent sont la Grande-Bretagne et la France, la Chine n’arrivant qu’en 7e position derrière la Grèce et le Portugal. « Qui possède les mines ? Qui possède le pétrole, les produits agricoles, l’immobilier ? C’est l’Europe », continue le banquier franco-béninois.

Il conclut son allocution par ce commentaire, qui pourrait être moins apprécié d’un point de vue africain : « Les présidents français ont un don pour donner à penser aux Africains que la France est toujours le porte-parole et le défenseur de l’Afrique. Il faut jouer de ça parce qu’il y a beaucoup plus d’Africains qui parlent le français que de Français. »

Vincent Duhem

Source: Jeune Afrique

About Tjefin

One comment

  1. L’Afrique à l’Europe,l’Afrique pas aux Africains,n’est pas une thèse fausse,surtout quand on sait de qui elle provient: cet autre valet des occidentaux qui a mal dans sa peau de mi-Albinos et mi-blanc,mais jamais noir Africain!Ce sont ces espèces énergumènes que l’Afrique a honteusement enfantées et piteusement qui drainent la déchéance du continent. Ces individus sans identité ni repère seront les premiers à vendre leurs parents dans le nouvel esclavage! Conscience morte,un cœur de pierre,égocentriques,ils sont heureux d’être des valets des blancs en tuant les leurs, mieux,en exultant de tuer leur race aussi longtemps que le maître blanc le leur demande!Ce sont les produits résidus de la manufacture occidentale ou déchets toxiques pour l’Afrique!On les reconnait par leur slogan “Europe”: genre Dramane Allassane…,le chiqueur de tabac Boni Yayi pleureur de Charlie hebdo,l’assassin en fuite en Côte d’Ivoire,l’homme du sale maquis…les nouveaux valets de chambre du blanc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.