Bernard Binlin Dadié aux autorités politiques françaises: «Dites-moi, quel est le crime de l’esclave!»

Bernard Binlin Dadié aux autorités politiques françaises: «Dites-moi, quel est le crime de l’esclave!»

Au moment de la révolution française, la liberté aurait été donnée à tout le monde, même aux esclaves. Et ceux qui avaient annoncé cette bonne nouvelle aux colonies, en HAÏTI, Avaient été tués, et TOUSSAINT LOUVERTURE, dans la guerre de libération qui avait suivi, fut arrêté et jeté en prison, dans les Vosges, en France. Dès lors, il n’était plus question de liberté pour le noir, sur la terre des hommes, dans l’esprit de ses maîtres.

Après cinq siècles de traite négrière où il a construit des cités et développé des plantations en Amérique et en Europe, en versant sa sueur et son sang, le Noir colonisé, fut utilisé comme la chair à canon, pendant les deux guerres mondiales, pour défendre la France contre l’Allemagne.

Malgré tout cela, la France, toujours elle, n’a pas voulu défaire les chaînes de la domination sur le Noir où qu’il se trouve.

Depuis 1949, notre Pays, la Côte d’Ivoire, n’a pas connu la paix, car elle a traversé des péripéties mouvementées de son histoire.

Gbagbo Laurent paie de sa liberté aujourd’hui. Entre autres, il avait proposé la création d’une banque Africaine et d’une monnaie africaine, la coopération internationale sur la base de gagnant-gagnant.

Ces propositions sonnaient aux oreilles des prédateurs comme des crimes de lèse-majesté, et pour l’avoir fait, la France a libéré avions, tanks, hommes de troupe, mercenaires et rébellion pour envahir la Côte d’Ivoire.

La Résidence Présidentielle occupée par le Président et une partie des membres du gouvernement fut bombardée, en vue de donner la mort aux occupants.

Après avoir semé de milliers de morts autour de la Résidence, la vie de Laurent Gbagbo et de ses compagnons a été miraculeusement épargnée.

Il est déporté aujourd’hui à la HAYE, pour avoir osé.

Une question nous hante l’esprit : depuis Noé, le temps de déluge, le blanc continue de se dresser contre le Noir, y a-t-il une explication spirituelle ou mystique ?

Quel crime commet l’esclave, quand il réclame sa liberté ? Dites-moi !

Bernard Binlin Dadié

Président du CNRD

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.