Boko Haram : le coup de gueule du nigérian, Wolé Soyinka « Ce qui se passe est un échec flagrant en matière de leadership»

Boko Haram : le coup de gueule du nigérian, Wolé Soyinka « Ce qui se passe est un échec flagrant en matière de leadership»

Le prix Nobel nigérian de littérature, Wolé Soyinka, s’en est encore pris au président nigérian Goodluck Jonathan pour ce qu’il considère comme ses manquements dans la gestion du dossier Boko Haram.

Dans une interview accordée à la BBC, Wolé Soyinka estime que la crise perdure en raison d’une incompétence de Goodluck Jonathan qui est candidat à sa propre succession.

«Ce qui se passe est un échec flagrant en matière de leadership», a déclaré l’écrivain nigérian. En revanche, Wolé Soyinka précise que l’actuel président n’est pas le seul fautif.

« Bien que la responsabilité de ce qui se passe aujourd’hui incombe d’abord à Jonathan, le problème a commencé avec ses prédécesseurs», dit-il.

Boko Haram qui se bat depuis 2009 pour l’avènement d’un califat au Nigeria a étendu ses attaques aux pays voisins, notamment le Cameroun et le Tchad.

L’insurrection et sa répression ont déjà fait plus de 13.000 morts et plus d’un million et demi de déplacés au Nigeria. Suite à une requête du gouvernement nigérian, Les Etats-Unis se disent prêts à fournir un soutien au Nigeria et à ses voisins dans leur lutte contre le groupe islamiste.

Auparavant, Goodluck Jonathan avait dit que son armée seule pouvait venir à bout de l’insurrection. Au moins 13 personnes ont été tuées dimanche et 26 autres blessées lors d’un attentat-suicide commis Damaturu, dans l’État de Yobe. La question de Boko Haram est devenu est l’un des grands enjeux de la campagne présidentielle.

La Commission élection du Nigeria a reporté le scrutin de six semaines en raison de la recrudescence de la violence.

Source: Times24.info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE