Bonne nouvelle: Le service de paiement électronique Paypal fait son entrée dans 4 nouveaux pays africains dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigeria

Bonne nouvelle: Le service de paiement électronique Paypal fait son entrée dans 4 nouveaux pays africains dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigeria

Le service de paiement électronique PayPal fait son entrée dans 10 nouveaux pays, parmi lesquels le Nigeria, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Zimbabwe. Bémol : seuls les virements de fonds vers les marchands agréés par Paypal seront ouverts aux internautes.

Depuis ce mardi 17 juin le service de paiement électronique Paypal est disponible dans dix nouveaux pays d’Afrique subsaharienne, d’Europe orientale et d’Amérique latine. L’annonce a été faite par Rupert Keeley, responsable de la région EMEA de la filiale du géant américain Ebay, durant une interview accordée à l’agence Reuters. Quatre pays africains sont concernés par ce développement : le Nigeria, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Zimbabwe. Cela porte à 48 le nombre de pays africains couverts par cette solution. Seuls les internautes africains résidant en Centrafrique, au Ghana, au Liberia, en Libye, au Soudan et au Sud-Soudan ne peuvent toujours pas bénéficier de ce service.

“PayPal a traversé une période de réinvention, pendant laquelle nous avons rénové certains de nos services afin de les rendre plus faciles à utiliser sur les téléphones mobiles, et ce de sorte que nous puissions nous lancer sur ces marchés en pleine expansion”, a indiqué Rupert Keeley. En 2013, le volume des paiements mobiles réalisés sur Paypal ont atteint 27 milliards de dollars, soit 99% de plus qu’en 2012.

Réticence

Le responsable régional de la société américaine ne s’est toutefois pas étendu sur la lenteur mise par Paypal à couvrir le Nigeria – qui est pourtant la première économie d’Afrique subsaharienne et le pays le plus peuplé du continent – ou la Côte d’Ivoire et le Cameroun, poids lourds incontestables dans leurs régions.

Par ailleurs, si grâce à cette expansion, l’entreprise américaine peut espérer toucher plus de 60 millions d’internautes supplémentaires dans ces quatre pays, il faut noter que ceux-ci ne pourront bénéficier que d’une partie des options du service de paiement électronique. En effet, seuls les virements de fonds vers les marchands agréés par Paypal seront autorisés dans un premier temps, conformément au modèle adopté par l’entreprise américaine dans la plupart des pays africains où Paypal est disponible.

À de rares exeptions près (l’Algérie, le Maroc, le Kenya et l’Afrique du Sud, notamment) les marchands locaux seront pour la plupart exclus de ce service dans la mesure où les transactions (envoi et réception) entre individus ne sont pas prises en compte. De même, les services bancaires de Paypal ne seront pas autorisés dans ces pays.

En 2013, Paypal, qui compte 148 millions d’utilisateurs actifs à travers le monde, a enregistré un chiffre d’affaires de 6,6 milliards de dollars. Le montant des transactions réalisées via cette plateforme a atteint 180 milliards de dollars.

Source: Jeuneafrique

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE