Bouaké: Une manifestation d’ex-combattants, vite étouffée, au corridor de Katiola

Bouaké: Une manifestation d’ex-combattants, vite étouffée, au corridor de Katiola

Une  manifestation de colère d’ex combattants au corridor Nord de Bouaké (Route de Katiola) a été observée, ce lundi 10 décembre 2018. Mais, elle a été vite  dispersée tôt dans la matinée par les forces de sécurité, a-t-on appris auprès des  témoins sur place.

Ces manifestations font suite à des informations selon lesquelles, d’anciens combattants menaçaient de  paralyser la deuxième ville du pays,  ex-fief de l’ex-rébellion de septembre 2002. Les manifestants réclameraient 18 millions de Fcfa chacun comme prime, à l’instar de leur ex-frères d’armes qui ont eu gain de cause, à la suite d’une violence manifestation, en 2017.  « Le gouvernement nous avait fait la promesse de régler notre problème avant fin 2018, et jusque-là, nous n’avons encore rien reçu. C’est pourquoi nous allons sortir dès ce lundi pour que le gouvernement tienne son engagement », a menacé l’ex-démobilisé.

S’estimant au nombre de 6877, les démobilisés de la cellule 39 sont des ex-combattants de la rébellion ayant en commun le chiffre 39 en début de leurs matricules. Ce lundi 10 décembre, ils ont donc décidé de mettre leur menace à exécution.  Si la manifestation a été vite étouffée,  cela ne cache pas cependant le climat qui prévaut  au niveau des différents corridors  de Bouaké. Les entrées et sorties de la deuxième ville du pays étaient placés sous haute sécurité des forces de l’ordre.

Source: letempsinfos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.