Bouna: Après le départ de Ouattara un Lobi tailladé, des puits d’eau empoisonnés

Bouna: Après le départ de Ouattara un Lobi tailladé, des puits d’eau empoisonnés

La fin du conflit entre Lobi et Koulango n’est pas pour demain, malgré la visite de Ouattara dans la région du Boukani le week-end dernier.

Selon nos informations, au lendemain du départ du chef de l’Etat, un Lobi du nom Dah Todjilé a été tailladé à la machette, par deux ressortissants Peulhs jugés proches des Koulango, dans le village de Binatedouo.

Nous apprenons également, que des puits d’eau des Lobi dans le village de Djaniredouo ont été empoisonnés. Des faits qui auraient été confirmés par les experts de l’ONUCI et ONEP d’Abengourou après prélèvements et analyses.

A en croire nos sources, les Koulangos auraient décidé d’agir ainsi pour se venger des Lobi Dozos.

Le dénommé Jean Marie qui serait l’instigateur du conflit survenu en mars dernier et qui a fait plus d’une trentaine de morts, a été arrêté.

Pour rappel, Alassane Ouattara a promis que tous les coupables seront punis. Assiste-t-on désormais à une guerre froide après une réconciliation de façade devant l’opinion ? Les jours à venir nous en diront plus.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source: Koaci.com

_________

Lire aussi: “Affrontements entre Lobi et Koulango: Quand la guerre de succession au sommet de l’Etat paralyse le système de sécurité à Bouna

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*