Braquage dans une maison de passe à Yopougon: Des éléments du CCDO épinglés.

Braquage dans une maison de passe à Yopougon: Des éléments du CCDO épinglés.

Yopougon-attié, communément appelé Gabriel-gare. Il est à peine 21 heures, ce vendredi 27 février 2015, lorsque deux individus armés, à bord d’un véhicule de marque Toyota, immatriculée 5322EY01, font irruption dans une maison de joie, où des jeunes filles nigérianes proposent leurs services.

Animés d’un esprit de vengeance, d’autant que des habitants de ce quartier ont été victimes de nombreuses agressions, les riverains se ruent sur les malfrats, malgré leurs armes de dissuasion. Désarmés, ils sont à la merci des populations. Et battus à sang, par une foule en rogne, qui manque de les laisser pour morts.

Alertés, des éléments du 16ème arrondissement de la police de Yopougon, à bord d’un véhicule Pick-up (N°161 D 48 236 et ceux du Centre de commandement des décisions opérationnelles n° 10 873), arrivent un peu plus tard sur les lieux.

Ces militaires braqueurs sont conduits dans les locaux de la Police criminelle d’Abidjan plateau, ils répondront de leurs actes.

Entre autres informations recueillies sur place, ces individus dont un élément du Centre de Commandement des Décisions Opérationnelles a avoué avoir dépouillé une prostituée de la misérable somme de 20. 000 Fcfa et de son téléphone portable.

Toujours selon la victime, ces braqueurs se sont fait passer pour des clients avant de la menacer. Une fois en possession de leur butin, ils ont tenté de prendre le large. Mais en vain !

Manque de pot, ils seront freinés net par les cris de la victime. Qui, d’une force inouïe, prend à collet l’un d’entre les braqueurs.

Opportune Bath

Source: lepointsur.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE