Bruno Ben Moubamba, candidat malheureux à la présidentielle gabonaise : «Nos Institutions Républicaines compétentes ont parlé. Je prends acte»

Bruno Ben Moubamba, candidat malheureux à la présidentielle gabonaise : «Nos Institutions Républicaines compétentes ont parlé. Je prends acte»

Bruno Ben MOUBAMBA, candidat malheureux à la présidentielle gabonaise : « Je crois que Ali Bongo a volé. Mais, Ping n’est pas exemple de reproche. Car, il sait qu’il m’a aussi volé. C’est vrai que je ne suis pas d’accord avec la réélection d’Ali, mais nos Institutions Républicaines compétentes ont parlé. Je prends acte ».

A observer le soutien sans faille des occidentaux à Ping, qui vient de s’auto-reproclamer Président, au mépris des lois gabonaises, n’est rien d’autre que la remise en scène du schéma Ivoirien. Pourquoi, Jean Ping ne fait il pas de réclamation auprès du Conseil Constitutionnel ou de la Cour Suprême ?

Nous nous devons, quelques soient nos griefs légitimes, de nous unir en bataillant pour le respect des décisions de nos Institutions, bafouées par la France et ses réseaux. C’est le cas de l’Afrique qui se bât pour sa Souveraineté. Mieux vaut parfois avoir son ennemi devenu l’ennemi de ton pire Ennemi comme ami.

Panafricains et Panafricaines, soutenons le Peuple Frère du Gabon en exigeant le Respect de ces Institutions Républicaines.

Dans La Dignité, Nous Vaincrons !

Source: PANAFRICOM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*