Burkina: ADF/RDA, un parti membre de la mouvance présidentielle affirme « l’inopportunité d’un référendum »

Burkina: ADF/RDA, un parti membre de la mouvance présidentielle affirme « l’inopportunité d’un référendum »

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, mouvance présidentielle) a affirmé « l’inopportunité d’un référendum » pour la révision de l’article 37 de la constitution burkinabè limitant le mandat présidentiel à deux quinquennats, dans une note reçue mardi.

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) réaffirme sa « position sur l’inopportunité d’un référendum dans le contexte sociopolitique national actuel », a dit Zacharia Tiemtoré, le porte-parole, dans le communiqué, précisant que son parti est « attaché au principe de la limitation du nombre de mandats présidentiels ».

« Le parti estime qu’il est plus que jamais nécessaire pour toute la classe politique nationale de recourir urgemment à un dialogue sincère en vue de mettre rapidement un terme à l’escalade de la violence verbale et à l’intolérance qui s’installe », a précisé M. Tiemtoré.

« En tout état de cause, dans le cas où le dialogue ne permettrait pas de surseoir à la tenue d’un référendum, le parti appellera de façon républicaine et légale, l’ensemble des Burkinabè à voter contre la suppression de la limitation du nombre de mandats présidentiels », a poursuivi le porte-parole de l’ADF/RDA.

Selon M. Tiemtoré, l’ADF-RDA « souhaite que les conditions et les règles d’un dialogue franc soient définies sans faux-fuyants et de commun accord par la classe politique sous l’égide d’un médiateur national et/ou international ».

L’ADF/RDA est l’un des partis politiques qui a soutenu la candidature de Blaise Compaoré uxa présidentielles de 2005 et 2010 « pour son programme ».

Par ailleurs, il a souhaité présenter son candidat, Me Gilbert Noël Ouédraogo, pour les élections présidentielles de 2015 car, selon les responsables, « l’application du programme de Compaoré auquel le parti a adhéré n’est pas respecté », comme il se devait.

Par Daouda Zongo

Alerte-info.net

About admin

One comment

  1. Bonjour cheres compatriotes de l adf rda.
    Le momment est venu pour le depart de B.Compaore.Il doit partir volontairement ou par le meme article qui lui a ammene au pouvoir…Sa duree au pouvoir etait une bonne strategie pour mettre fin aux coups d etat militaire.Nous lui en sommes reconnaissant car le Burkina est maintenant mur pour les civiles au pouvoir et a long terme…
    Unissons nous pour une vraie democratie au pays et plus jamais de militaire au pouvoir…
    Je suis un patriotte qui aime votre parti et ensemble nous pouvons gagner..

    A.Cisse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.