Burkina Faso: Arrestation de Assimi Kouanda, le chef du parti de l’ex-président Compaoré

Burkina Faso: Arrestation de Assimi Kouanda, le chef du parti de l’ex-président Compaoré

Assimi Kouanda, le chef du parti du président burkinabè déchu Blaise Compaoré, a été arrêté mardi soir, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

M. Kouanda, secrétaire exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), et Adama Zongo, le président d’un mouvement pro-Compaoré, ont été convoqués par la gendarmerie suite à des propos pouvant troubler l’ordre public et appelant à des manifestations, a déclaré à l’AFP un officier de gendarmerie.

Ils ont ensuite été arrêtés, a indiqué une autre source sécuritaire.

M. Zongo est le président de la Fédération associative pour la paix avec Blaise Compaoré, un mouvement de la société civile qui soutenait l’ex-président, renversé par une insurrection populaire le 31 octobre.

L’interpellation de M. Kouanda serait en partie liée à des propos qu’il avait tenus fin octobre, à quelques jours de l’insurrection, a précisé le gendarme.

Le dossier des deux hommes a été transmis au procureur du Burkina Faso, d’après cette source.

Si une seule case d’un militant de la majorité est enflammée, normalement dans vos communes, dans vos secteurs, on ne devrait plus trouver une case de responsables de l’opposition debout, avait lancé le 25 octobre M. Kouanda à des responsables provinciaux du CDP réunis à Ouagadougou.

Si quelqu’un se hasarde à toucher à une de vos mamans ou de vos soeurs, un de vos papas ou de vos grand-frères, (…) cette personne-là ne touchera plus à personne, avait-il menacé.

Cette harangue fut l’une des plus violentes d’une guerre des mots intervenue entre majorité et opposition d’alors, quand les deux camps s’affrontaient au sujet d’une réforme de la Constitution devant permettre au président Compaoré de se maintenir au pouvoir.

Le soulèvement de la rue le jour prévu du vote par les parlementaires a conduit à la démission de Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans.

Mardi, Amadou Dabo, un responsable du Front républicain, coalition de partis alliés au CDP, s’était plaint de problèmes sécuritaires. Beaucoup de nos responsables sont menacés, certains de leurs domiciles ont été saccagés, avait-il déploré.

Source: AFP

About admin

8 comments

  1. 567969 366758Id forever want to be update on new articles on this internet site, bookmarked ! . 588993

  2. 159369 147507Some truly good stuff on this site, I love it. 116091

  3. 474778 712819A actually exciting examine, I could possibly not concur entirely, but you do make some really legitimate points. 92268

  4. 476881 132049There a few fascinating points in time in this post but I dont know if I see these center to heart. There may possibly be some validity but Ill take hold opinion until I explore it further. Superb article , thanks and then we want a lot far more! Put into FeedBurner too 927880

  5. 814221 18129Spot on with this write-up, I truly assume this site wants way far more consideration. Ill probably be once more to read far a lot more, thanks for that info. 504026

  6. 778374 708160Well worded post will be sharing this with my readers this evening 732806

  7. 600449 594537Im so pleased to read this. This really is the type of manual that needs to be given and not the accidental misinformation thats at the other blogs. Appreciate your sharing this greatest doc. 52601

  8. 173224 394734I havent checked in here for some time because I thought it was getting boring, but the last few posts are truly good quality so I guess Ill add you back to my every day bloglist. You deserve it my friend. insurance guides 745731

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.