Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! » | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse»

Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Des milliers de Burkinabè – 1,2 million de personnes, selon le comité d’organisation de l’opposition –  ont envahi les rues de Ouagadougou à l’appel de l’opposition politique burkinabè, ce 28 octobre 2014. C’est une véritable déferlante humaine qui a rejoint la Place Nation, puis les principales avenues du centre de la ville de Ouagadougou. La vie dans la capitale a marché au ralenti durant cette matinée. Pour l’opposition, c’est « le dernier avertissement » lancé à l’endroit du pouvoir. Après la fin du meeting, des manifestants ont voulu faire le blocus du rond-point des Nations Unies. Dispersés par les forces de l’ordre, la manifestation a tourné à l’affrontement. 

44 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Dans la matinée de ce mardi 28 octobre  2014, les klaxons et les bruits des engins à deux roues et quatre roues ont été remplacés par les cris, les sifflets et les bruits des vuvuzelas de manifestants qui convergeaient vers la Place de la nation où a lieu le rassemblement de l’opposition contre la révision de la Constitution burkinabè.

81 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Les boutiques, banques, commerces étaient clos. Dès 9h, la Place de la Nation a refusé du monde. Et en fait de marche, il n’en pratiquement pas eu, en tout cas, pas comme d’habitude où les leaders de l’opposition étaient au début et à la fin.

Ouaga kwameh krumah Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Les manifestants ont simplement envahi le circuit prévu pour la marche. Et au moment où le Chef de file de l’opposition prononçait son discours, les manifestants étaient toujours sur le circuit.

14 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »En fait de discours, Zéphirin Diabré a juste constaté « la réussite » de la manifestation du jour, qui, a-t-il dit, est « le dernier avertissement lancé à l’endroit du pouvoir. « Maintenant, ça passe ou ça casse! », a-t-il dit, rappelant que cela fait deux ans que l’opposition organise des marches pour dissuader le Chef de l’Etat de modifier la Constitution en son article limitant des mandats présidentiels.

22 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

« Le changement, c’est maintenant ou jamais« , déclare Diabré qui, après avoir indiqué que l’heure n’est plus à la persuasion, mais à la « confrontation »,  a lancé un ultimatum au Chef de l’Etat afin qu’il retire le projet de loi « avant midi ».

121 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Diabré a mis en garde contre les partisans du pouvoir qui profèrent des « propos belliqueux qui donnent froid dans le dos » et appelé les députés à « voter le projet de loi en pensant à l’avenir du peuple burkinabè ».

131 Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Diabré a mis fin à la manifestation aux environs de 10h30, non sans indiquer aux manifestants que la lutte est désormais la leur et que ce n’est plus à l’opposition de la diriger. Si le Chef de file de l’opposition a appelé les manifestants à rejoindre leur domicile, ces derniers ont refusé d’y retourner.

Monument Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

« Aujourd’hui, on ne rentre pas ! On va à l’Assemblée nationale », ont-ils clamé, prenant la direction de l’Assemblée nationale.

Rassemblés au Rond-point des Nations Unies, les manifestants ont été cependant dispersés par des tirs de lacrymogènes. S’ensuivent des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.

Plusieurs villes du Burkina, comme Bobo-Dioulasso, Kaya, Ouahigouya,  ont également répondu à l’appel de l’opposition politique.

f Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »e Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »d Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »c Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »b Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »a Burkina Faso : «Ça passe ou ça casse» (Vidéo: «C’est devenu MAÏS ! »

Source: Burkina24

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.