Burkina Faso : la société civile appelée à proposer 3 candidats à la présidence de la transition

Burkina Faso : la société civile appelée à proposer 3 candidats à la présidence de la transition

La mission de haut niveau de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) a demandé mercredi à la société civile du Burkina Faso de proposer trois candidats à la présidence de la transition, moins d’une semaine après la démission du président Blaise Compaoré.

Cette révélation a été faite par le Pr Luc Marius Ibriga à l’ issue d’une rencontre à laquelle participent les chefs d’Etat Ghanéen John Dramani, nigérian Goodluck Jonathan et sénégalais Macky Sall.

Les partis de l’opposition, qui souhaitent que la transition soit démocratique et civile, ont refusé toute déclaration à l’ issue de leur rencontre avec la mission de la CEDEAO.

Autour de la table de négociations se trouvent les facilitateurs de l’Union africaine (UA), de la CEDEAO, de l’ONU, ainsi que le président par intérim, le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Traoré qui sont en train d’échanger avec les différents acteurs de la crise sociopolitique.

Lundi, l’UA avait donné un délai de deux semaines aux militaires pour asseoir une transition démocratique et civile.

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), organisation non gouvernementale burkinabé ayant comme objectif de promouvoir la gouvernement démocratique au Burkina Faso et en Afrique, a demandé que le délai soit étuidé entre les acteurs, la société civile et la communauté internationale.

Augustin Loada, directeur exécutif du CGD, a estimé que le transfert de pouvoir par les militaires aux civils doit également faire l’objet de discussions.

Source: Xinhua

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*