Burkina Faso: le pouvoir promet des investigations pour identifier le corps de Sankara

Burkina Faso: le pouvoir promet des investigations pour identifier le corps de Sankara

Au Burkina Faso, à la surprise générale, le président de la transition Michel Kafando a autorisé l’expertise de la supposée tombe du capitaine Thomas Sankara, le père de la révolution burkinabè assassiné le 15 octobre 1987 lors du coup d’Etat qui a porté au pouvoir Blaise Compaoré.

Une mesure saluée par les avocats de la famille de Thomas Sankara.

Trente secondes d’ovation du public dès l’annonce du président Michel Kafando d’autoriser l’expertise de la supposée tombe du président Thomas Sankara. « J’ai aussi décidé que les investigations pour identifier le corps de Thomas Sankara ne seront plus assujetties à une décision de justice, mais seront du ressort du gouvernement et d’ores et déjà, aujourd’hui même, à cet instant même, l’autorisation est accordée », a déclaré le président de la transition vendredi.

Soulagement et satisfaction de Benewende Sankara, l’avocat de la famille Sankara auprès de qui la justice burkinabè s’est toujours déclarée incompétente pour autoriser cette expertise : « Nous avons parcouru toutes les juridictions du monde, rappelle-t-il.

Au Burkina Faso, on a fait du surplace. Nous allons certainement d’un point de vue technique aviser et entreprendre toutes les démarches qui conviennent pour que, avec les autorités, nous puissions en accord avec la famille de Thomas Sankara, voir comment l’expertise que nous attendons depuis tant de temps pourra se faire. »

Source : RFI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.