Burkina Faso: L’opposition burkinabè exige que les responsabilités soient situées au sujet des morts lors de l’insurrection populaire

Burkina Faso: L’opposition burkinabè exige que les responsabilités soient situées au sujet des morts lors de l’insurrection populaire

Dans une déclaration, l’opposition, par la voie du CFOP Zéphirin Diabré, a salué « le combat héroïque de notre peuple, dont toutes les couches sociales ont bravé les peurs, sacrifié leurs vies pour faire obstacle à la forfaiture qui se préparait ». 

Pour lui, la lutte que menait le peuple burkinabè contre la révision de l’article 37 de la constitution, sous la direction de l’Opposition politique et de la société civile, a connu son apogée le jeudi 30 octobre.

«Ce jour, le peuple burkinabè a pris ses responsabilités et a organisé une insurrection populaire généralisée, sur toute l’étendue du territoire national, obligeant le Président Blaise Compaoré à rendre sa démission, laissant ainsi le poste de Président du Faso vacant »
, a indiqué M. Diabré.

Il a rappelé que des Burkinabè sont morts pour la
« patrie et la démocratie », avant de saluer « leur sacrifice suprême et leur mémoire » et de compatir à la douleur de leurs familles.

L’Opposition politique souligne « la nécessité d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités et, le cas échéant, donner les suites judiciaires qui s’imposent ».

Par ailleurs, l’opposition estime que les actes de vandalismes lors de l’insurrection sont « le fait de personnes mal intentionnées, qui profitent toujours de ce genre de situation pour commettre leur forfait ».

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.