Burkina Faso: Tirs de sommation à la MACA

Burkina Faso: Tirs de sommation à la MACA

Des coups de feu ont été entendus dans la nuit du 17 au 18 avril 2016 à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). Tentative d’intrusion ? Non, répond le service de communication de l’état-major général des armées.

« Il s’agit en réalité de tirs de sommation effectués sur deux individus  (riverains du camp) qui par ignorance se sont aventurés dans une zone interdite du fait des nouvelles mesures de sécurité à la MACA« , indique un communiqué dudit service.

La zone en question était d’habitude empruntée comme raccourci par des riverains. Mais de nouvelles mesures ont été prises pour renforcer la sécurité de la MACA, mettant désormais cette zone sous surveillance.  Après les tirs de sommation, les deux individus, qui ignoraient sans doute ces mesures, ont rebroussé chemin, selon toujours le service de communication.

A noter que la MACA a déjà fait l’objet d’un plan d’évasion qui a été déjoué avant sa mise œuvre. Cette institution pénitentiaire de l’armée détient les présumés auteurs du putsch du 16 septembre 2015, dont le Général Gilbert Diendéré et le Général Djibrill Bassolé, qui avaient tenté de renverser les autorités de la Transition politique burkinabè.

Source: Burkina24

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.