Campagne pour la nouvelle constitution : On se bagarre pour l’argent à Abengourou

Campagne pour la nouvelle constitution : On se bagarre pour l’argent à Abengourou

Amoikon Kouakou Banga, coordonnateur départemental du Rhdp d’Abengourou, a rencontré, le dimanche 23 octobre dernier, les secrétaires de section à la salle des réunions du siège du Pdci-Rda, en présence d’Abdoulaye Bingue, Benié Brou Dakoi, Hubert Ehouman Boko et Paul Kouamé, respectivement membre du secrétariat exécutif du Pdci-Rda, députés et maire de la commune de Niablé. C’était dans le cadre du lancement de la campagne référendaire sur la nouvelle Constitution.

Selon Amoikon Kouakou Banga, la Constitution de 2000 comportait des articles confligènes qui n’ont pas permis à la Côte d’Ivoire d’évoluer normalement. Avec cette nouvelle Constitution, dira-t-il, les Ivoiriens vont vivre ensemble et dans une paix durable. Aussi a-t-il fait savoir qu’il dispose du budget de la campagne qui va durer six jours.

Abdoulaye Bingue a, lui, invité les militants du Pdci du département à ne pas tenir des propos tendant à exclure telle ou telle personne. «Moi, je me nomme Abdoulaye Bingue. Certains me traitent d’étranger, alors que je suis héritier de Tigori. Qu’on arrête ce genre de considérations pour la réussite de notre parti et du Rhdp», a-t-il déploré. Avant d’ajouter que l’argent mis à la disposition de la coordination départementale doit être reparti de manière à ne pas frustrer tel ou tel secteur.

Hubert Ehouman Boko, par ailleurs président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, a pris, quant à lui, l’engagement de soutenir, par tous les moyens, les éléments de son équipe.

Déjà, certaines voix se font entendre concernant la répartition du budget de campagne pour le référendum. Elles mettent en garde ceux qui sont chargés de la gestion des fonds.

Jean Goudalé

Source: Notre Voie

One comment

  1. Ahaa!Pourquoi les organisations politiques s’agitent au sujet de l’acte du référendum,alors que Mme Ruposte Kandia a dit que la constitution n’est pas une affaire politique? Des ignares qui dirigent la Côte d’Ivoire!Les Ivoiriens sont étrangers sur leur sol vraiment. Voir les Agnis qui s’associent à ce projet macabre et honteux de bradage du pays,c’est dire que l’argent n’a pas d’odeur et que la sagesse de ce grand peuple a foutu le camp dans un monde pourri!Les Agnis,l’un des grands groupes qui tient le pays par sa clairvoyance et sa culture authentique! Comment les jeunesses royales peuvent accepter l’argent contre le bradage de leur terre,la Côte d’Ivoire?C’est dire que même dans le royaume le bon sens a foutu le camp:on gère l’immédiat (l’argent de corruption),le futur (la sauvegarde de notre patrie)on s’en fout!Ivoirien est tombé bas deh!En fait,les Agnis n’ont de problème de terres confisquées par le chef des rebelles:Alassane Dramane!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*