Candidature unique au Rhdp en 2015 : Des jeunes du Pdci s’opposent

Candidature unique au Rhdp en 2015 : Des jeunes du Pdci s’opposent

«Nous exigeons que les délégués Pdci-Rda  (Pascal Abinan, Alain Donwahi, Daouda Gba) et tous les autres qui  auraient l’intention de les suivre dans cet acte d’indiscipline notoire et de haute trahison, en se  prononçant en faveur d’une candidature autre que celle du Pdci, soient sanctionnés conformement aux Statuts et règlements intérieurs». Cette requête a été faite lors d’une conférence de presse organisée par des jeunes cadres, membres du bureau politique du Pdci-Rda, hier, à la  permanence de leur parti au Plateau.

Ces jeunes, cadres et tous membre du bureau politique du Pdci-Rda ont demandé fermement au «Conseil de discipline et de l’ordre du Bélier » de leur parti, de se saisir de ce dossier brûlant pour que «ces manœuvres malsainnes aux desseins inavoués ne plombent pas la marche glorieuse du nouveau Pdci et résolument conquérant » dont ils doivent tous être des acteurs.

Ainsi invitent-ils tous les jeunes cadres faisant parti du bureau politique du Pdci à les rejoindre dans ce combat, « sans délai, pour mettre un terme, partout où besoin sera, à cette campagne de désinformation, d’intoxication et de manipulation tendant à déchirer une décision souvéraine du congrès.»

A les en croire, au sorti du XIIème congrés du Pdci-Rda, d’importantes résolutions ont été prises relative à la tenue prochaine d’une convention en vue de désigner un candidat Pdci, militant actif. Et que, depuis lors, selon eux, certaines personnalités, au sein des leur parti, occupent l’espace politique et médiatique pour appeler à une candidature unique du Rhdp à l’élection présidentielle de 2015, piétinant ainsi une des décisions majeures de l’organe suprême de leur parti qu’est le Congrès. Or, selons toujours eux, le président du Pdci, Henri Konan Bédié, avait fermement demandé aux uns et aux autres, au cours du Secrétariat exécutif à Daoukro et au dernier Bureau politique de s’abstenir de toute déclaration tendant à mettre à mal la cohésion et les décisions du parti.

Ceux jeunes, tous responsables de mouvement de soutient au président du Pdci, Henri Konan Bédié, disent ne pas accepter que des cadres de leur parti, de surcroît des délégués departementaux du Pdci décident de piétiner les résolutions du congrès  en se comportant en «fossoyeur de la Renaissance et du renouveau » de leur parti. Et soutiennent que leur parti aura bel et bien un candidat à l’élection présidentielle de 2015.

Eddie Ané (Stagiaire)

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.