Candidature unique: Les réserves du MFA

Candidature unique: Les réserves du MFA

En date du 11 février 2015, le Chef de l’Etat, le Président Alassane Ouattara a accordé une audience, au Palais Présidentiel du Plateau, à une forte délégation du MFA, conduite par son Président Innocent Anaky Kobena.

Cette rencontre se voulait de retrouvailles et de reprise de contact entre le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, Président du RDR, membre du RHDP et le MFA, également membre du RHDP.

La belle ambiance conviviale et fraternelle, n’a pas empêché que soit dite, par la voix du Secrétaire Général du MFA, le regret et la frustration de ce parti, membre fondateur du RHDP, de n’avoir, après quatre années, été associé en rien à la gouvernance du Président Alassane Ouattara. Ce traitement est en violente contradiction avec ceux faits au PDCI, à l’UDPCI, et encore plus au RDR. Le Secrétaire Général du MFA a donc souhaité que ce tort fait à son Parti soit réparé.

Le Chef de l’Etat a pris acte de cette doléance et s’est engagé à procéder, sans plus tarder, aux réglages qui s’imposent, afin que la grande famille RHDP se retrouve dans l’harmonie et l’homogénéité, sans frustration en son sein. Des négociations ont d’ailleurs commencé entre les deux parties et suivent leur cours.

Par la suite, le Président de la République a indiqué au MFA et à son Président qu’ils restaient les derniers, au RHDP, à déclarer leur adhésion à l’Appel de Daoukro et leur soutien à sa candidature à l’élection présidentielle à venir ; il a donc souhaité que ce parti frère du RHDP le fasse, au plus tôt, pour que la famille RHDP se retrouve dans toute son unité politique.

C’est ici qu’il convient de rappeler aux militants, cadres et sympathisants, de retenir que, concernant ce sujet, des rencontres et concertations ont eu lieu au siège du MFA. Il en est ressorti que, pour un engagement aussi important, liant le MFA pour cinq ans, il était nécessaire de respecter le jeu démocratique en allant consulter les bases ; la décision finale ne devant être prise qu’à la Convention du Parti comme le prévoit l’Article 18.2 des Statuts, Convention prévue courant avril 2015.

Une rentrée politique préparatoire à cette Convention est déjà prévue pour le samedi 14 mars, 2015 à Abidjan ; et les préparatifs vont déjà bon train.

Le Bureau Politique et le Secrétariat Général invitent donc les Militants et Responsables du Parti à garder leur sérénité, et à ne point se laisser troubler par des personnes qui voient, en une déclaration à soutenir le Président Ouattara, une manne ou un fonds de commerce, par ces temps où la morale et l’éthique sont mis à l’écart, dans un contexte de vie difficile.

Le MFA est un parti politique responsable, qui a son mode de fonctionnement et ses structures, et ne saurait se comporter comme un club de soutien ou un fan club. Il demande donc à tous les militants et responsables de garder la tête froide en l’attente de la Convention prévue début avril 2015.

Enfin, depuis le 2e Congrès ordinaire des 21, 22 et 23 février 2014, le MFA a déployé un immense effort de mobilisation et de recrutement de militants sur l’ensemble du Territoire national et les délégations assurent la présence et la voix du Parti avec satisfaction. C’est une synergie qui montre que, pratiquement, tous les militants et délégués estiment naturel que le MFA propose son propre candidat à la Présidentielle de 2015. Mais, attendons donc tous la Convention!

Le Secrétaire Général

Prof. Pascal K.T. ANGUI

Source : L’Intelligent d’Abidjan

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*