Caritas Sénégal améliore les conditions de vie de plus de 24.800 âmes, 1.178 ouvrages hydrauliques et sanitaires réalisés

Caritas Sénégal améliore les conditions de vie de plus de 24.800 âmes, 1.178 ouvrages hydrauliques et sanitaires réalisés

C’est le résultat d’un programme mis en œuvre depuis 2012 par Caritas Sénégal, financé par l’USAID et intitulé « Programme de renforcement et de pérennisation de l’accès aux sources d’eau potable et installations sanitaires améliorées dans trois communes rurales du Sénégal ». Les communes bénéficiaires sont : Saré Bidji dans la région de Kolda, Ndame dans la région de Tambacounda et Kartiack dans la région de Ziguinchor. La clôture de ce programme annoncée pour le 31 mai 2016 est marquée par une série d’inaugurations et de réceptions des ouvrages.

Ce programme qui s’inscrit dans le cadre de la poursuite des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) fixés au Sénégal à 82% pour l’eau et 63% pour l’assainissement (2015) a été financé, sur quatre ans, à hauteur de près d’un milliard par l’USAID, grâce à son partenariat exemplaire avec Caritas Sénégal.

Il visait principalement l’amélioration des taux d’accès à l’eau,  à l’assainissement et l’adoption de bonnes pratiques en matière d’hygiène.

A l’heure du bilan, le constat est là : les conditions de vie de 24.840 personnes ont été améliorées par la contribution au renforcement des services de distribution de l’eau, des infrastructures d’assainissement et en diffusant des bonnes pratiques en matière d’hygiène.

Ce sont au total 4 forages équipés de pompes et de groupes électrogène et 5 châteaux d’eau dont trois nouvellement construits et 2 réhabilités, favorisant ainsi l’extension de 80 km de réseaux d’adduction.

S’y ajoute la mise en place de 534 branchements privés, 65 bornes fontaines et de potences pour l’élevage, et 570 ouvrages d’assainissement (latrines améliorées), la formation et la redynamisation de 8 Associations des Usagers des Forages (ASUFOR) par des relais communautaires.

Et ce n’est pas tout. Car la réalisation de ces ouvrages a été accompagnée par la sensibilisation des populations pour le changement des comportements et l’amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement.

Toutefois, ce bilan sanctionné pas ces résultants importants fera l’objet de trois ateliers de retour d’expériences et de capitalisation sur le programme dans les trois régions concernées.

Car pour Caritas Sénégal, il s’agit d’aller toujours loin dans la satisfaction des besoins des populations. Tel est son sacerdoce !

A. Roger Gomis

Source: caritas.sn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE