CEI, Logo, intimidations : Un bureau politique du PDCI convoqué d’urgence | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France CEI, Logo, intimidations : Un bureau politique du PDCI convoqué d’urgence
CEI, Logo, intimidations : Un bureau politique du PDCI convoqué d’urgence

CEI, Logo, intimidations : Un bureau politique du PDCI convoqué d’urgence

Une réunion du Secrétariat exécutif du Pdci s’est tenue, ce mardi 18 septembre 2018,  à Daoukro. Au cours de cette rencontre, selon un communiqué final signé de N’Dri Kouadio Narcisse, le Pdci a planché sur les questions relatives aux procédures judiciaires engagées contre le Pdci-Rda, les actions en annulation et en suspension des résolutions du Bureau Politique du Pdci-Rda du 17 juin 2018. Sans oublier l’usage frauduleux du Logo du parti par les candidats du parti Rhdp unifié et le  refus du gouvernement de procéder à la réforme de la Commission électorale indépendante avant les élections locales du 13 octobre 2018.

Face à tous ces faits évoqués dans le communiqué final, le Pdci a décidé de la tenue d’une session du Bureau politique  qui sera bientôt convoquée en urgence, et devra plancher et dégager la position définitive du Pdci. Face aux manœuvres du parti unifié du Rassemblement des Houphouëtistes pour la paix (Rhdp). « Relativement à l’examen de la situation socio politique d’ensemble, le Secrétariat Exécutif du Pdci-Rda a dénoncé le débauchage, le limogeage, le harcèlement, l’intimidation et autres pressions morales exercées sur les cadres et militants en raison de leur dévouement et de leur fidélité au Président Henri Konan Bedié et au Pdci-Rda.

Après avoir entendu l’ensemble des exposés et un débat franc et enrichissant, le président du parti a décidé : L’inventaire exhaustif du patrimoine immobilier du Pdci-RdamLa convocation en urgence d’une réunion du Bureau Politique du Pdci-Rda « , annonce le communiqué. En attendant donc cette décision, tout porte à croire, selon des indiscrétions, que Bédié et ses camarades du Pdci ne sont pas du tout contents du régime Ouattara, pour son entêtement à ramer à contre-courant de la volonté populaire qui réclame la réforme de la commission électorale indépendante (Cei) et surtout le report des échéances électorales locales.

Toute option est donc sur la table des membres du Bureau politique qui devront prendre le pouls de la situation et la bonne décision en toute responsabilité. Celle qui engage le parti et dans l’intérêt supérieur de ses militants. Les militants retiennent donc leur souffle et les regards sont donc rivés vers cette plus haute instance décisionnelle du parti qui devra faire sortir la fumée blanche au plus tôt.

En attendant Bédié appelle ses militants à la sérénité. « Le président du parti, SE. Henri Konan Bédié rassure les militantes et militants, sympathisantes et sympathisants, de sa détermination à œuvrer au rayonnement du PDCI-RDA et à la préservation de ses intérêts. Il les invite à demeurer vigilants et mobilisés et à ne céder à aucune provocation », conclut le communiqué.

Marcel Dezogno

Source: letempsinfos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.