Célébration des 20 ans de carrière d’Espoir 2000: Des personnalités proches de Ouattara prennent une violente raclée

Vouloir coûte que coûte faire oublier Laurent Gbagbo. Voilà l’équation qu’à du mal à résoudre Ouattara et ses suiveurs depuis qu’ils ont été gracieusement installés à la tête de la Côte d’Ivoire par la France. Ils ont été en effet confrontés à la triste réalité de leur impopularité et le désamour que leur porte le peuple ivoirien.

En effet le samedi 29 aout 2015 lors de la célébration des 20 ans de carrière du groupe zouglou Espoir 2000, la clique du mentor du RDR (composée pour l’occasion du DG de la RTI Ahmadou Bakayoko, du ministre du Budget Abdrahmane Cissé, et de Touré Mamadou) a pris une violente raclée. Devant un public littéralement en phase avec Laurent Gbagbo. Et ce, suite à l’évocation du nom de celui-ci par le groupe Espoir 2000 dans l’une de leurs compositions. Cris, larmes de joie et hourra de victoire, telle était l’ambiance au Palais de la Culture à cause de Laurent Gbagbo. Situation cocasse qui, visiblement, à plongé dans une gêne totale les sbires du filleul de Nicolas Sarkozy.

Perplexe face à la réaction du public, ils n’ont eu d’autre choix que de constater une fois de plus l’impopularité de Ouattara. Pour de nombreux observateurs, cette réaction du public est une manifestation pure et simple de l’amour du peuple ivoirien pour Laurent Gbagbo. Les Ivoiriens ont soif de Laurent Gbagbo. Ils le portent toujours à cœur et ne manquent pas d’occasion de lui témoigner leur amour. Ce fut le cas lors du concert du groupe Magic Système, organisé dans la commune de Yopougon par une marque de boisson. Là encore, le public ne s’est pas fait prier pour scander à tue-tête « Laurent Gbagbo ! », quand le quatuor Magic a, dans l’une de ses chansons, fait allusion au président du Fpi.

Qui ne souvient pas également de l’apothéose de la deuxième édition du festival Zouglou Days où l’espace de 4000 places du palais de la culture a été transformé en véritable lieu de pèlerinage pour le Woody de Mama? Ce, lorsque qu’à l’occasion de son passage sur scène le mythique groupe Zouglou Espoir 2000 a prononcé le fameux nom (Laurent Gbagbo) ? Réaction ? Liesse populaire, cris et larmes de joie. « Laurent Gbagbo est notre ADN, c’est le digne fils du peuple et le peuple se reconnait en lui. On ne peut pas cacher le soleil de la main. C’est lui, notre président et ce n’est pas négociable », lançait à cette époque une dame dans le public. Et dire que cette assertion a été dès le départ refoulée par les incrédules.

Du reste, la donne ne change pas. Le groupe Espoir 2000 a prouvé sa maturité musicale. Enchainant avec maestria, des tubes à succès. Série C, Le Bilan, Génération Consciente, Kognini, Gloire à Dieu… ont été passés au peigne au grand bonheur des zouglouphils, qui ont répondu massivement à ce rendez-vous. Rendez-vous au cours duquel, Ossohou Hugues Patrick (Pat Sacko) et son compère Valérie, ont démontré que le zouglou demeure une des fiertés musicales ivoiriennes. Ils ont été soutenus dans la tâche par des groupes tels que les Garagistes, Les Patrons, Petits Denis, Les Mercenaires et Fitini.. Rappelons que c’est en 1997 que le groupe Espoir 2000 fait une entrée fracassante sur le devant de la scène ivoirienne. Cet opus connait rapidement le succès.

Noura Kamagaté, pour eburnienews.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE