Célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Gabon: Flavienne Adiahenot dénonce la fausse idée d’indépendance «tous les symboles de souveraineté sont aussi bas qu’en décembre 1959»

Célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Gabon: Flavienne Adiahenot dénonce la fausse idée d’indépendance «tous les symboles de souveraineté sont aussi bas qu’en décembre 1959»

A l’occasion de la célébration du 57 ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, de nombreuses personnalités politiques n’ont pas manqué de faire un inventaire exhaustif du chemin parcouru par notre jeune Nation. Dans une missive hors du commun, Flavienne Adiahenot, membre de l’Union nationale a dressé un bilan morose d’une indépendance manquée.  

D’entrée de jeu, Flavienne Adiahenot a été catégorique sur la situation sociale, politique et économique du pays. Elle estime que peu de chose montre une réelle indépendance pourtant obtenue il y a maintenant 57 ans. «Regardons bien autour de nous pour constater que tous les symboles de souveraineté sont aussi bas qu’en décembre 1959»; lance t-elle.

Une réponse cinglante semble t-il au discours d’Ali Bongo qui vante l’indépendance acquise depuis plus d’un demi siècle, tout en appelant les gabonais au patriotisme. Dans une démonstration aussi détaillée que magistrale elle dépeint ce qui apparaît aujourd’hui comme une pseudo indépendance.

«Un Franc CFA qui témoigne de la dépendance monétaire. Une banque familiale au milieu de plusieurs banques aux actionnaires majoritairement étrangers, symbole de la dépendance financière ; Une économie nationale contrôlée par une main d’œuvre et des capitaux étrangers, symbole de la dépendance économique. L’absence d’une simple cartographie agricole et la faible superficie des terres consacrées aux cultures vivrières, symboles de la dépendance alimentaire. L’adoubement et la reconnaissance obligés de nos politiques par la puissance tutélaire, symbole de la dépendance politique. Un 6è BIMA et son camp de Gaulle symbole de la dépendance militaire. L’absence d’un Complexe Culturel Gabonais doté d’une grande Bibliothèque Nationale et l’Institut Français (IF) comme seule bibliothèque et centre culturel dignes de ce nom, symboles de la dépendance culturelle. La liste n’est pas exhaustive»; relève t-elle.

«Au regard de ce qui précède, quelle différence entre une colonie et un état réellement indépendant pour le citoyen Gabonais qui lui-même n’est ni économiquement, ni civilement, encore moins politiquement indépendant ?»; s’interroge la membre de l’Union nationale

Et de se demander en guise de conclusion «suffit-il d’avoir un drapeau, une hymne, des armoiries et des semblants d’institutions pour se sentir indépendant ?». «Je doute fort»; déduit-elle.

Source: gabonmediatime.com

9 comments

  1. 718973 379115hey was just seeing if you minded a comment. i like your internet site and the theme you picked is super. I is going to be back. 855799

  2. 618009 63999An intriguing discussion will be worth comment. Im confident that you need to have to write much more about this subject, it might not be a taboo subject but usually consumers are too few to chat on such topics. To yet another. Cheers 10061

  3. 73593 401888This internet site is normally a walk-through its the details you wished about this and didnt know who ought to. Glimpse here, and youll definitely discover it. 355689

  4. 707444 414561Im having just a little problem I cant subscribe your feed, Im employing google reader fyi. 984481

  5. 700485 688306Hmm, I never thought about it that way. I do see your point but I think numerous will disagree 12601

  6. 799590 32154You completed several good points there. I did specific searches on the problem and discovered several folks go in conjunction with along with your blog. 28298

  7. 754629 793663Thank you for sharing with us, I believe this internet site genuinely stands out : D. 388252

  8. 321329 447976I like this blog its a master peace ! Glad I observed this on google . 54169

  9. 862838 906069The book is excellent, but this review is not exactly spot-on. Being a Superhero is more about selecting foods that heal your body, not just eating meat/dairy-free. Processed foods like those mentioned in this review arent what Alicia is trying to promote. If you arent open to sea vegetables (and yes, Im talking sea weed), just stop at vegan. 731302

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.