Centrafrique: cinq morts dans des affrontements à Bangui

Centrafrique: cinq morts dans des affrontements à Bangui

Des affrontements à Bangui, entre soldats français de la force européenne et des hommes armés, ont causé la mort de cinq personnes.

Cinq personnes ont péri dans des affrontements qui ont lieu depuis mardi à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, entre soldats français de la force européenne (Eufor) et des hommes armés non identifiés. Parmi elles, un volontaire de la Croix-Rouge qui, touché à la tête, a fini par succomber, rapporte ce jeudi africa1. Ce dernier a été tué « par une balle alors qu’il procédait à l’évacuation de blessés dans le secteur du Km 5 » (PK5), dernière enclave musulmane de la capitale, a indiqué mercredi soir le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Maurice Banda, membre du personnel de l’hôpital communautaire affirme que ce bilan n’est que provisoire. Certaines sources précisent que des habitants, de confession musulmane, ont été touchés par balles. En effet, près de quarante blessés, dont certains sont des états graves, ont été évacués vers l’hôpital.

Une patrouille qui vire au bain de sang

Selon une source des soldats français de la force européenne, les heurts, qui avaient éclaté mardi soir à Bangui, se sont poursuivis jusqu’à mercredi matin, et les soldats ont été attaqués lors d’une patrouille au PK5 et ont riposté « vigoureusement ».

Des violences subsistent, en dépit de la signature, fin juillet, d’un accord de cessez-le-feu, et alors que Bangui semblait retrouver son calme depuis quelques semaines.

ANNE-FIRMINE

Source : afrik.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.