Centrafrique: La ruée vers l’or à Ndolobo engendre des conséquences dans la Lobaye

Centrafrique: La ruée vers l’or à Ndolobo engendre des conséquences dans la Lobaye

Les populations autochtones du village Ndolobo dans la Lobaye appellent les autorités centrafricaines à s’impliquer dans le maintien de l’ordre dans cette localité devenue, depuis quelques semaines, le théâtre d’enrichissement pour bon nombre de compatriotes qui s’y rendent à la recherche de l’or.

Venus de tous les coins de la RCA, des ouvriers miniers et des commerçants se sont retrouvés dans ce village créant ainsi un problème de sécurité dans la zone.

Interrogé par le correspondant de Radio Ndeke Luka (RNL) dans la région, l’explorateur de l’or de Ndolobo demande que « Pour une exploitation durable de cette ressource qui vient d’être découverte à Ndolobo et qui a drainé autant de personnes avec ce que cela comporte comme conséquences, il faut que les autorités puissent agir pour réglementer la situation ».

Ce petit village d’environ 2800 habitants enregistre déjà une surpopulation de plus de 20.000 personnes à la recherche de l’or. Conséquences directes, la ville de Mbaïki enregistre en ce moment une crise alimentaire avec pour effet induit, la surenchère sur les autres produits de première nécessité.

« Les populations de M’Baïki éprouvent d’énormes difficultés à s’alimenter. Cela est due en partie à l’exploitation de l’or dans le village Ndolobo situé à 19 km de Mbaïki. Les produits vivriers tels le manioc, la viande boucanée, le poisson fumé, la viande de bœuf, les légumes et autres marchandises sont déportés dans ce village où une cuvette de manioc qui se vendait à 1000 Fcfa se vend aujourd’hui à 3.000 Fcfa », a précisé le correspondant de RNL.

Une situation qui risque d’avoir aussi des conséquences sur les « plans sanitaires, sécuritaires, éducatives et alimentaires », conclut le correspondant. La population autochtone qui se dit disposée à bien accueillir ses hôtes, souhaite également que ceux-ci soient respectueux de l’environnement de leur village et appellent par la même occasion les autorités centrales à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour éviter d’autres conséquences.

Source: Radio Ndeke Luka

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*