Certains mutins ont reçu un premier versement d’argent

Certains mutins ont reçu un premier versement d’argent

Une partie des soldats ivoiriens qui se sont mutinés début janvier à Bouaké (centre) ont reçu une partie de leur argent lundi après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.

“Ils ont été virés (ont reçu des virements, NDLR) dans certaines banques” a affirmé, au téléphone à l’AFP, un officier supérieur de l’armée ivoirienne.

Ce premier virement est de 5 millions de francs CFA (7.500 euros) sur un total de 12 millions de francs CFA (18.000 euros) à verser en plusieurs versement d’ici à la fin de l’année.

Quelque 8.500 anciens rebelles intégrés dans l’armée sont concernés par la mesure, a confirmé la même source.

A Bouaké, une centaine de soldats mutins se sont regroupés devant les banques pour retirer leurs primes, mais celles-ci avaient déjà fermé leurs portes.

“Oui, le virement a été fait et je suis passé avant les autres pour vérifier”, a confié à l’AFP un soldat.

Selon plusieurs autres soldats mutins, interrogés par l’AFP, alors qu’ils se trouvaient toujours devant la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI), “chaque soldat a reçu une somme de 5 millions (de francs CFA) sur son compte”.

Gouvernement et mutins ont trouvé un accord dans la nuit de vendredi à samedi après une crise qui a commencé début janvier à Bouaké, des militaires tirant en l’air à travers tout le pays pour mettre la pression sur les autorités. Les mutins ont obtenu une promesse de paiement d’une prime de 12 millions de francs CFA (18.000 euros), une somme élevée qui mécontente beaucoup de leurs compatriotes.

L’armée ivoirienne, forte de 22.000 hommes, compte beaucoup de gradés, pour la plupart d’anciens rebelles.

Source: AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE