C’est officiel: Le Tchad quitte la force africaine en Centrafrique

C’est officiel: Le Tchad quitte la force africaine en Centrafrique

Le Tchad a annoncé, jeudi, son « retrait » de la mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca), réagissant ainsi « à la campagne malveillante » dont il fait l’objet.

« Malgré les efforts consentis, le Tchad et les Tchadiens font l’objet d’une campagne gratuite et malveillante tendant à leur faire porter la responsabilité de tous les maux dont souffre la RCA » indique un communiqué signé du ministre tchadien des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, Moussa Faki Mahamat.

Ils réagissent alors en décidant « du retrait du contingent tchadien de la Misca », poursuit le texte, en faisant noter toutefois, la disponibilité du Tchad en faveur de la République Centrafricaine pour « qu’elle recouvre la paix, la sécurité et réalise la réconciliation de ses fils et ses filles ».

Le communiqué qui date de Bruxelles où se trouve M. Mahamat pour le sommet Union Européenne-Afrique, précise que « le Tchad assumera sans faille sa mission de paix dans les zones relevant de sa responsabilité en RCA » et que «les modalités de ce retrait seront arrêtés en commun accord avec le Tchad et l’Union africaine ».

Depuis son déploiement sur le sol centrafricain, des heurts parfois meurtriers ont souvent éclaboussé le contingent tchadien et ses soldats. Ils ont été à maintes fois accusés d’être partiaux dans le traitement de la crise que traverse la Centrafrique depuis le renversement du président François Bozizé.

La Présidente de la Transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza a même annoncé l’ouverture d’une enquête sur un incident sanglant qui aurait impliqué les forces tchadiennes à Bangui.

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.