Cette enseignante a été arrêtée après avoir abusé sexuellement d’un enfant de 14 ans

Cette enseignante a été arrêtée après avoir abusé sexuellement d’un enfant de 14 ans

Le harcèlement sexuel est défini comme un comportement à connotation sexuelle, malsain et récurrent, envers une autre personne. Ce harcèlement peut toucher tous les milieux qu’il soit professionnels, artistiques ou autres. Le cinéma a d’ailleurs connu le buzz ces derniers temps, en matière de harcèlement sexuel avec l’affaire Weinstein.

En France, le nombre de plaintes relatives au harcèlement sexuel a enregistré une forte hausse. On a souvent attribué le harcèlement sexuel aux hommes et le plus souvent, les femmes en sont les principales victimes. Cependant, ce phénomène touche de plus en plus d’hommes. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, près d’un français sur cinq confirme avoir été victime de harcèlement et avoir été confronté à des paroles et des gestes pas très conventionnels, à connotation sexuelle.

Aux Etats-Unis, le harcèlement sexuel est devenu très répandu et a également enregistré une nette augmentation durant ces dernières années,  aussi bien dans les collèges que dans les lycées. Les interactions sexuelles, même acceptées entre enseignants et élèves, sont considérées comme du harcèlement puisque le statut de pouvoir de l’enseignant fait que le consentement mutuel est quasi-impossible. Ainsi, il arrive souvent qu’un enseignant abuse de son pouvoir et impose à un étudiant une relation sexuelle en l’intimidant sous peine de menaces et de sanctions.

Un cas similaire s’est produit aux Etats-Unis en Floride, qui a été publié sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une enseignante américaine, nommée Stéphanie Peterson.

Déroulement des faits

Stéphanie, 26 ans, mariée, était connue sous le nom de Stéphanie Ferri qui était le nom de son mari. Elle a été accusée d’avoir des relations sexuelles avec un de ses étudiants âgé de 14 ans. Cet état de fait a causé son arrestation. Elle a débuté sa carrière en tant que professeure suppléante puis comme enseignante en lecture à l’école secondaire Creekside Middle Scholl à Port Orange en Floride. Son dernier poste d’enseignante a été au Middle School à New Smyrna où elle a exercé en tant que professeure de sciences.

Révélation de l’étudiant

Suite à une dégradation des notes scolaires de l’étudiant, les parents de ce dernier se sont alarmés. Ils ne comprenaient pas la chute des notes scolaires de leur enfant qui était pourtant bon élève et assidu dans ses révisions. L’étudiant, éprouvé par le poids de son histoire, a fini par avouer la relation honteuse qu’il entretenait avec son enseignante et a fini par tout révéler à ses parents. A commencer par le harcèlement, puis les contraintes et pour finir les menaces qu’il subissait de la part de son professeure.  Aussitôt, les services de police ont été alertés et une enquête a été menée.

L’enseignante lui envoyait des photos d’elle, nue et l’appâtait avec de la marijuana

D’après les rapports de l’enquête, cette relation a débuté lorsque l’enseignante a commencé à envoyer à l’adolescent, des photos d’elle, nue. Elle le harcelait quotidiennement en essayant de le convaincre d’avoir des rapports sexuels avec elle. Par la suite, Ils avaient commencé à se rencontrer la nuit. Elle passait le chercher vers 23 heures et le ramenait 2 heures plus tard. Leur relation sexuelle  se déroulait le plus souvent dans sa voiture. Plus grave encore, elle lui fournissait à plusieurs reprises de la marijuana pour l’appâter davantage sans réfléchir aux conséquences de ses actes.

Relation sexuelle entre intimidation et menace

Suite à cela, l’adolescent qui, nettement voulait s’éloigner de son professeure, a commencé à recevoir des  menaces de sa part en l’avertissant  qu’en cas  d’aveu ou de révélation de leur relation, il risquait autant qu’elle, d’avoir des problèmes avec la justice ; raison du silence de l’élève. Suite à cela, les notes de ce dernier avaient commencé à enregistrer de nettes diminutions pouvant le mener à un échec scolaire.

Par la suite, Stéphanie a démissionné du collège mais deux jours après elle a été arrêtée par les autorités. Sa caution a été fixée à 25.000 dollars. Elle a été accusée de harcèlement et de comportement obscène et récurrent et de transmission de matière illicite et nuisible à un enfant.

Que faut-il faire pour protéger nos enfants du harcèlement sexuel ?

Non seulement il faut protéger un enfant du harcèlement mais aussi l’empêcher d’être un harceleur. Le plus important est d’enseigner à un enfant dès son plus jeune âge, le respect et l’importance des valeurs ; le respect de soi. S’aimer pour pouvoir aimer les autres.  Lui enseigner le respect des règles et des principes et les limites à ne pas franchir, qui dans le cas contraire, entrainent souvent  des conséquences néfastes. De même, lui apprendre les bases essentielles de la sexualité et le consentement mutuel indispensable dans toute relation normale et équilibrée.

Source: santeplusmag.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.