Charlie Hebdo : un fondateur de l’hebdomadaire accuse Charb

Charlie Hebdo : un fondateur de l’hebdomadaire accuse Charb

La politique de l’ancien rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Stéphane Charbonnier dit Charb, a provoqué l’attaque contre l’hebdomadaire dans laquelle M.Charbonnier et onze de ses collègues ont trouvé la mort le 7 janvier, a estimé un fondateur de Charlie Hebdo, Henri Roussel, dans sa chronique hebdomadaire dans le Nouvel Observateur.

“Je vais être désagréable avec Charb. Il était le chef. Quel besoin a-t-il eu d’entraîner l’équipe dans la surenchère?”, indique le journaliste âgé de 80 ans qui a quitté Charlie Hebdo en 1992.

M.Roussel, qui écrit sous le pseudonyme Delfeil de Ton, accuse l’obstination de Charb à publier des caricatures provocatrices, représentant notamment le prophète Mahomet, même après que l’incendie des locaux en novembre 2011, après la sortie du numéro “Charia Hebdo”, consacré à la situation en Tunisie et en Libye.

Les accusations formulées par M.Roussel ont provoqué l’indignation de Richard Malka, l’avocat de Charlie Hebdo. Selon le quotidien le Monde, M.Malka aurait envoyé un texto à Matthieu Pigasse, l’un des actionnaires du Nouvel Observateur: “Charb n’est pas encore enterré que L’Obs ne trouve rien de mieux à faire que de publier sur lui un papier polémique”.

L’attaque contre Charlie Hebdo perpétrée le 7 janvier dernier a marqué le début d’une série d’attentats dans la région parisienne qui ont fait 17 morts, dont trois policiers.

Source: RIA Novosti

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*