Chine : Un professeur d’économie chinois propose que les hommes pauvres partagent leur femme pour pallier la pénurie

Chine : Un professeur d’économie chinois propose que les hommes pauvres partagent leur femme pour pallier la pénurie

Un professeur d’économie chinois propose que les hommes pauvres partagent leur femme comme solution au déséquilibre du sex-ratio en Chine.

Xie Zuoshi, professeur à l’université du Zhejiang, a fait cette proposition alors que son pays fait face à l’un des plus grands déséquilibres entre les sexes au monde ; il y aurait en effet 118 garçons pour 100 filles. Selon ses prédictions, la Chine pourrait alors posséder 30 à 40 millions de célibataires d’ici 2020.

L’enseignant craint également que ce soient les plus pauvres qui pâtissent de cette disparité, suggérant que les femmes préféreront trouver un mari plus riche. C’est ainsi qu’il propose le partage de conjointe comme solution pour cette première classe de la population.

« Les hommes ayant des revenus élevés auront un avantage dans la recherche de femmes […] Et que dire des hommes à faible revenu ? Une solution serait que plusieurs hommes se regroupent pour trouver une épouse. Ce n’est pas une idée saugrenue de mon invention. Dans certaines régions reculées et pauvres, il existe des cas où des frères épousent conjointement une seule femme et vivent heureux et en harmonie, » écrit-il dans l’un de ses articles.

Il suggère également une autre solution un brun moins controversée qui serait pour ces hommes de trouver une femme dans des régions plus pauvres du globe comme en Asie de l’est ou encore en Afrique. D’ailleurs ces dernières années, le manque de femmes dans certaines régions rurales de la Chine a conduit de plus en plus d’hommes à trouver des épouses dans des pays voisins tels que le Vietnam et le Myanmar, mais a également alimenté la traite humaine et les escroqueries.

Selon Jing Xiong, responsable d’un centre d’observation sur les droits de femmes en Chine, « le problème de déséquilibre entre les sexes découle essentiellement des enseignements qui priorisent les hommes sur les femmes. »

« Actuellement, les solutions sont encore très centrées sur l’homme. Cela est extrêmement ridicule. La suggestion du professeur Xie néglige les souhaits et les droits de la femme, et présente cette dernière comme un outil utilisé pour satisfaire les besoins des hommes, le mariage et la reproduction… Cette suggestion est simplement de la discrimination sexuelle, » ajoute-t-elle.

Après la publication de l’article de Xie Zuoshi, l’homme a témoigné avoir été bombardé de commentaires et d’appels téléphoniques de personnes choquées par sa vision de la femme mais celui-ci est resté sur ses positions, ajoutant dans un ultime essai : « Si nous nous contentons de faire des leçons de morale et de respecter le contrat social qui consiste en un mari pour une femme, alors 30 millions de célibataires n’auront pas de femme ni aucun espoir, détesteront la société et nous ferons alors face à un grave problème social. Certains d’entre eux pourraient être responsables de violences et de viols. »

Source: Chine informations

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*