Chloroquine : le Haut conseil de santé publique recommande de ne pas l’utiliser, sauf pour des formes graves

Chloroquine : le Haut conseil de santé publique recommande de ne pas l’utiliser, sauf pour des formes graves

Le Haut conseil de santé publique a recommandé de ne pas utiliser la chloroquine, cet antipaludéen testé sur des patients atteints de coronavirus, sauf pour des formes graves.

La chloroquine pourra être administrée aux malades souffrant de “formes graves” du coronavirus, mais ne doit pas être utilisée pour des formes “moins sévères”, a statué lundi le Haut conseil de santé publique, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

“Ne pas utiliser ce traitement en l’absence de recommandation, à l’exception de formes grave”

“Le Haut conseil recommande de ne pas utiliser ce traitement en l’absence de recommandation, à l’exception de formes graves, hospitalières, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance stricte”, a annoncé le ministre lundi soir lors d’un point presse sur l’évolution du coronavirus en France. Le comité scientifique “exclut toute prescription dans la population générale ou pour des formes non sévères à ce stade, en l’absence de toute donnée probante”, a-t-il souligné.

Lie la suite sur europe1.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.