Combat du siècle : Floyd Mayweather remporte le match, Manny Pacquiao gagne le public

Floyd Mayweather a remporté aux points “le combat du siècle” face au Philippin Manny Pacquiao, samedi à Las Vegas, unifiant les trois titres mondiaux WBO, WBA et WBC. L’Américain s’est imposé à l’unanimité des juges.

Après douze rounds sans relief suffisant, Floyd Mayweather a triomphé du “combat du siècle”, qui n’en était pas vraiment un. Début retardé à cause d’un problème d’accès des téléspectateurs au sacrosaint pay per view, opposition de styles fermée, attitudes crispées : l’affrontement entre “Money” et Manny Pacquiao n’aura pas atteint le sommet d’intensité escompté, samedi soir au MGM Grand à Las Vegas. “On a attendu 5 ans pour ça…”, a déploré Mike Tyson. “On peut toujours dire que je suis vieux jeu, mais j’aime bien quand les fans en ont pour leur argent”, a réagi Oscar de la Hoya.

Néanmoins, le match restera dans l’histoire pour avoir permis à l’Américain de prolonger son invincibilité une 48e fois en l’emportant à l’unanimité des trois juges, au terme de 12 rounds pour le titre unifié des poids welters.

Pour faire un grand combat, il faut deux combattants disposés à se livrer, et dans ce registre l’attaquant né Pacquiao devait créer l’étincelle pour sortir le tacticien défensif Mayweather de sa zone de confort, comme l’avaient appelé de leurs voeux de nombreux grands noms et observateurs avertis du noble art. Le Philippin, attendu sur son jeu de jambes et ses coups multipliés, ses deux forces, n’a malheureusement pas été en mesure de remplir la première condition, à savoir faire déferler les coups pour obliger Mayweather à découvrir sa garde hermétique. Au lieu de se jeter sur son adversaire, Pacquiao a été attentiste pendant des trois premiers rounds, laissant l’Américain mener clairement aux points.

L’un des juges a osé 118-110 pour Mayweather “Pacman”, majoritairement soutenu par la salle aux cris de “Manny ! Manny !”, a touché durement son rival au 4e round mais “Money” a continué d’être plus précis. Dans une crainte partagée, les deux hommes n’ont pas eu de grands échanges homériques, et Mayweather a déroulé, fini fort même en produisant sa prestation la plus aboutie dans le 11e round.

Sous les sifflets des supporters de l’Asiatique, Mayweather s’est dressé sur les cordes pour souligner un verdict unanime. Objectif pour deux juges à 116-112 et sans doute partial pour le troisième, qui a donné 118-110 (10 rounds à 2).

Source: eurosport.fr

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE