COMMUNIQUE DE PRESSE: MARCHE ET MEETING DU 11 AVRIL 2015 A PARIS

COMMUNIQUE DE PRESSE: MARCHE ET MEETING DU 11 AVRIL 2015 A PARIS

Lors de leur accession à la souveraineté par voie d’indépendance octroyée pour certains et de lutte parfois armée pour d’autres, les Etats africains se sont dotés de constitutions. Dans les années 90 à la faveur du fameux vent démocratique venu de l’Est, de nombreuses constitutions africaines ont été modifiées voire réécrites, soumises à référendum et adoptées.

Cependant plusieurs dictateurs africains forts parfois du soutien de leurs « amis » occidentaux, adoubés par une Assemblée Nationale monochrome, une opposition passive et une société civile fantoche, piétinent la loi fondamentale de nos pays au gré de leur choix absurde de s’éterniser à la tête de nos Etats africains. En cette année 2015, début d’échéances électorales décisives pour de nombreux pays africains (Nigéria, Togo, Soudan, Burundi, Tanzanie, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Burkina Faso, Centrafrique, etc.), les Constitutions africaines sont au cœur du débat et avec elles les libertés individuelles et la démocratie.

Face à cette triste évidence, la jeunesse africaine a souvent pris ses responsabilités en laissant malheureusement sur le sol plusieurs vies qui ne réclamaient qu’une société plus juste, plus démocratique où  les libertés sont un mode de vie. De Dakar à Abidjan en passant par Lomé, Cotonou et Ouagadougou, Brazzaville et Kinshasa, la jeunesse africaine a décidé de faire de l’Afrique un continent de droit et de progrès.

MARCHE ET MEETING DU 11 AVRIL 2015 A PARIS 2 COMMUNIQUE DE PRESSE: MARCHE ET MEETING DU 11 AVRIL 2015 A PARIS

Pour donner un signal fort aux pouvoirs africains et surtout aux dictateurs qui veulent se tailler une constitution sur mesure pour être des présidents à vie, plusieurs panafricains et amis de l’Afrique organisent le samedi 11 avril 2015 à Paris une grande marche suivie de meeting ; pour attirer l’attention du monde entier sur la propension de nombreux dirigeants africains à s’élever au dessus des constitutions, à les modifier sans application des mécanismes légaux et à ainsi donc tuer les prémices de démocratie plus de 50 ans après les indépendances. Ce sera l’occasion d’exiger le respect des constitutions africaines et d’interpeller les dirigeants africains et les organisations des Etats africains sur la protection de notre loi fondamentale, gage d’un monde de liberté et de démocratie.

Cette marche débutera à 13h00 à la place Victor Hugo et s’achèvera par un meeting devant les locaux du Conseil Constitutionnel français.

Plusieurs personnalités, des organisations de  défense des droits et différents leaders d’opinion (journalistes, écrivains, universitaires, artistes…) participeront à cette manifestation et interviendront pour une véritable prise de conscience des africains sur le caractère sacré de la loi.

Nous vous invitons donc à prendre massivement et activement part à cette manifestation et à la rendre inédite et mémorable.

Pour le Comité d’Organisation

         Armand Iré

         Journaliste-écrivain

    Responsable                               

Commission communication et relation presse

          0618342627

   africa11avril2015@gmail.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.