Complot au sommet de l’Etat, Guillaume Soro dans le cyclone Burkinabé

Complot au sommet de l’Etat, Guillaume Soro dans le cyclone Burkinabé

Personne n’ignore la haine mortifère que le Ministre d’Etat ministre de la défense Hamed Bakayoko voue à l’ex Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Depuis la démission forcée de ce dernier, une intense activité s’est développée entre Abidjan et Ouagadougou. C’est de longue date que le ministe Hamed Bakayoko (Hambak) a tenté patiemment de convaincre le Président Alassane Ouattara, sur les dangers que font courir les présences de Blaise Compaoré, Guillaume Soro et Moustapha Chafi sur le territoire ivoirien.

A ses dires, ces 3 personnalités constituent un trio dangereux pour la stabilité de la Côte d’Ivoire, voir la sous-région. Il est de notoriété qu’Hambak a milité fortement pour l’éloignement du président Compaoté de la Côte d’Ivoire ainsi que celle de Moustapha Chafi.

Quant à Guillaume Soro, dit-il il en fait une affaire personnelle:

– esseuler Guillaume Soro à l’intérieur de la Côte d’Ivoire,

– récupérer les chefs militaires prétendument proches de l’ex-PAN (Président de l’Assemblée nationale),

– en faire une proie facile à abattre,

Le défi s’est révélé plus difficile que prévu et pour cause, le Président Ouattara n’a suivi qu’à moitié les recommandations de son turbulent ministre de la défense. Moustapha Chafi a été contraint de quitter la Côte d’Ivoire, le président Compaoré demeure encore à Abidjan.

En ce qui concerne Guillaume Soro, un complot monté contre lui va exploser durement dans les prochains jours. L’ambitieux ministre de la Défense de Côte d’Ivoire, tente minitieusement de convaincre le Président Roch Marc C. Kaboré et le gouvernement Burkinabé de mettre définitivement un terme à la carrière politique de Guillaume Soro. C’est devenu comme une instruction pour lui.

A Ouaga, une cellule est mise en place pour voir comment accabler et anéantir l’ex PAN-CI. C’est ainsi qu’il faut comprendre les recentes déclaration du ministre de la défense Cherif Sy contre Guillaume Soro et repris par Jeune Afrique, journal dans lequel Hambak compte de solides amitiés.

Les services d’Hamed Bakayoko, ont même contacté le colonel Kéré, ancien aide de camp du président Compaoré pour lui lui proposer un «deal» en vue de trahir son ex-patron et d’accumuler tous les éléments à charge contre Guillaume Soro, pour permettre le déclenchement d’un rouleau compresseur qui devrait broyer le tout nouveau Président du Comité politique Ivoirien et anéantir toutes vélléités présidentielles de 2020.

Quant au président Compaoré, le minstre d’Etat Hamed Bakayoko tente de convaincre les chefs d’Etats de la sous-région, et abreuve la presse du Faso d’éléments tendant à établir que le président Compaoré serait le cerveau de tous les attentas au Burkina Faso. Fort heureusement, les chefs d’Etat sont restés incrédules sur le sujet.

Il faut conclure que dans les prochains jours, le complot contre Guillaume Soro, le remettra au centre de l’actualité Burkinabé.

Wait and see.

Par Yirigou Ernest

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur

3 comments

  1. 271137 852183Constructive criticism is generally looked upon as becoming politically incorrect. 790929

  2. 822828 391124Thanks for all your efforts which you have put in this. extremely fascinating information. 686828

  3. 774539 600536I feel your suggestion would be helpful for me. I will let you know if its work for me too. Thank you for sharing this beautiful articles. thanks a lot 35501

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.