Comprendre l’attentat du Thalys Bruxelles-Paris et ses zones d’ombre : Le “scénario du diable” Joue en Syrie est revenu frapper ses auteurs en France et en Belgique!

Comprendre l’attentat du Thalys Bruxelles-Paris et ses zones d’ombre : Le “scénario du diable” Joue en Syrie est revenu frapper ses auteurs en France et en Belgique!

A la Une de l’actu ce samedi, une curieuse affaire d’attentat dans le TVG Thalys Bruxelles-Paris. Avec au casting de cette fabuleuse ‘storytelling’ un « djihadiste revenu de Syrie » (un de ceux dont on refusait précisément de parler il y a deux ans lorsque je les évoquais), « suivi et fiché » (mais jamais inquiété) par divers services de l’OTAN et de providentiels (pour la propagande de Washington) “soldats américains héroïques” (dont l’un d’ailleurs ne l’est plus quelques heures après). Le tout dans le même wagon du Thallys ! Manipulations médiatiques et politiques : Le citoyen lambda européen est vraiment pris pour un idiot par le Système et ses médias …

Derrière toute cette hypocrisie politico-médiatique, le « scénario du diable » ou la manipulation des djihadistes par Washington et l’OTAN, en Syrie et en Libye notamment.

A méditer ! J’écrivais ce qui suit en 2013 : « Qu’attendre encore lorsque que le porte-parole du Parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme, ose déclarer ce qui suit (16 avril 2013) : “Le Parquet fédéral a souligné l’importance de s’attaquer aux structures et aux groupes qui permettent à des jeunes Belges de se rendre en Syrie. Il précise toutefois qu’il ne faut pas mettre tous les jeunes partis en Syrie dans le même panier, soulignant que certains cherchent à protéger la population civile (sic) et à renverser le régime en place pour le remplacer par un État démocratique (resic)” ? »

Luc MICHEL

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*