Concours interne à la Direction générale du Budget et des Finances : 4 agents admis miraculeusement

Concours interne à la Direction générale du Budget et des Finances : 4 agents admis miraculeusement

Des concours sont souvent organisés dans des services pour permettre aux agents de gravir des échelons en vue d’accéder à un autre grade dans leur avancement. Des concours qui ne sont pas toujours hélas, au dessus de tout reproche…

De quoi s’agit-il?

La latitude est donnée aux sous-directeurs dans l’Administration centrale, d’avoir des promotions. Mais il se trouve que parfois, on ne sait trop par quelle magie, des personnes qui ne remplissent pas les conditions, donc ne pouvant pas participer auxdits concours, voient leurs noms affichés parmi les admis. N’est-ce pas beau la Côte d’Ivoire?

Le 21/3, les résultats des concours professionnels exceptionnels pour l’accès aux emplois d’ingénieurs agroéconomistes, administrateurs des services financiers, attachés des Finances et ingénieurs agronomes, étaient mis en ligne. Ces concours ont été organisés par le ministère de la Fonction publique de Cissé Bacongo, alors fraîchement arrivé, notamment le concours interne, à la Direction générale du Budget et des Finances. Les actes qui ont ouvert ces concours sont le N°72/MFPRA/DGFP/DC du 22 octobre 2014 et le N°58/MFPRA/DGFP/DC du 23 octobre 2014, respectivement pris à un jour d’intervalle. Bizarrement, on remarque que le numéro du deuxième acte (58) est inférieur au premier (72) alors qu’il ne l’abroge, ni le complète. Mais bon, passons!

Le premier acte indique que pour être éligible au concours d’Administrateurs des Services financiers, il faut avoir la qualité d’Attaché des Finances ou Ingénieur des Travaux statistiques, voire être titulaire du diplôme du Programme de Gestion en politique économique, comme condition de participation. Quant au deuxième, il précise que seuls les Attachés administratifs, Attachés du travail et des Lois sociales, Attachés des finances, Inspecteurs des Impôts peuvent se présenter, s’ils exercent au préalable les fonctions de Sous-directeurs de l’Administration centrale ou assimilés. Condition supplémentaire, ils doivent être âgés de 55 ans au plus, au 31 décembre 2013. Entendez par assimilés, celui qui sans être à un poste de Sous-directeur bénéficie de cette qualité, de par l’organisation de la profession. Certains agents des Finances générales prenant le premier acte pour repère, ont présenté leurs dossiers pour le concours. Malheureusement pour eux, les dossiers ont été rejetés en raison de l’absence de la mention de la qualité de Sous-directeur, que le second acte exige.

Réussite miraculeuse

Malgré tout ce qui précède, les agents déboutés sont surpris de retrouver les noms de quatre de leurs collègues en service à la Direction du Budget de l’Etat, et détenteurs des matricules respectifs 343 XXX B, 363 XXX F, 363 XXX D et le 365 XXX Q, et qui ne sont que des Chargés d’études au sein de cette Direction. On se demande donc comment ces quatre agents n’ayant pas la qualité de Sous-directeur, encore moins de Chef de service, ont pu être autorisés à passer ledit concours. Auraient-ils bénéficié d’une dérogation spéciale? Question transmise aux organisateurs du concours dont le ministre de la Fonction publique.

Par ailleurs, il s’avère que deux des admis n’ont pas plus de deux ans d’ancienneté au sein la structure étatique dans laquelle ils exercent. Mais bref, aux âmes bien nées… La Direction Générale du Budget et des Finances ainsi que les syndicats de cette Direction gardent un mutisme inquiétant qui trouble certains agents qui auraient souhaité que la lumière soit faite pour qu’ils comprennent comment leurs collègues, sans avoir le mérite, ont pu postuler et réussir audit concours. Pendant ce temps, le quatuor comme les identifient les autres agents de la Direction, occupait sa nouvelle fonction, en toute quiétude.

Revirement de situation

Aux dernières nouvelles, l’affaire a fait tellement grand bruit que ces quatre agents, sans pouvoir exercer leurs nouvelles fonctions, ne peuvent non plus en exercer les précédentes. Ils seraient même sur le starting-block, pour passer devant le Conseil de discipline. Le pachyderme qui aime à fouiner sa trompe partout, aimerait juste poser une question : Est-ce l’Administration qui a mal fonctionné notamment concernant l’organisation de ce concours interne, ou ces pauvres ( ?!) agents qui ont voulu vaille que vaille prendre de l’ascenseur, avant terme?

Source: L’Eléphant Déchainé N° 371

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE