Confidence: La nuit de son enlèvement, le commandant «Tracteur» rentrait d’une rencontre nocturne avec Soro Guillaume

Confidence: La nuit de son enlèvement, le commandant «Tracteur» rentrait d’une rencontre nocturne avec Soro Guillaume

On le sait. Le chef de guerre arrêté il y a quelques jours à son domicile d’Attoban s’appelle Traoré Salif dit commandant « Tracteur ». C’est lui qui occupait la résidence de Marcel Gossio sise à la Riviéra 3. Mais ce que de nombreux Ivoiriens ignorent, c’est que Traoré Salif est un chef de guerre proche de Soro Guillaume.

Lors de la visite du président de l’Assemblée nationale dans la région du Goh en août 2013, c’est le commandant ‘’Tracteur’’ qui jouait le rôle d’aide de camp du patron des Forces nouvelles. Et selon certaines sources, c’est sa proximité avec Soro Guillaume qui pousse le pouvoir à le soupçonner d’être de mêches avec les soldats grévistes du nouveau camp d’Akouédo.

Assurément la guéguerre Soro-Hamed Bakayoko nous réserve des surprises.

Source: Le Quotidien

———————————————–

Une visite chez Soro fatale au commandant FRCI « Tracteur »

La nuit de son enlèvement musclé par plus de 200 hommes lourdement armés et encagoulés, le «commandant FRCI » Tracteur rentrait selon nos informations d’une rencontre nocturne avec Soro Guillaume et d’autres militaires, entre 23H et 1H du matin.

Tracteur est aussi très proche de Wattao, l’ex chef d’état major adjoint de la rébellion, envoyé récemment « en exil » au Maroc par le ministre ivoirien de la Défense, le chef de l’Etat Alassane Ouattara  

Par Hervé Coulibaly

Source: Connectionivoirienne

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.