Congo : des sorciers infectés du Sida après avoir ensorcelé « mangé »un séropositif

Congo : des sorciers infectés du Sida après avoir ensorcelé « mangé »un séropositif

C’est une histoire invraisemblable qui est arrivée à cette écurie des sorciers appelée les «  mfumu kanda » qui règne dans le district de Boko à une centaine de kilomètres de Brazzaville dans le département du Pool.Les huit membres qui la compose ont été infectés du virus du sida après avoir ensorcelé le neveu d’un d’eux qui souffrait de cette pathologie.Un fait qui confirme l’idiotie de la sorcellerie africaine.

Comment des sorciers aussi expérimentés ne se sont pas rendu compte que leur victime n’était pas appropriée ? C’est l’émoi dans cette corporation qui regroupe un nombre impressionnant des membres dans ce district de Boko,où il n’y a pas si longtemps que ça,une somme de 8 millions de Fcfa avait été retrouvé sous le matelas d’un sorcier mort à cause d’une ordonnance médicale de 5000 Fcfa.

Il est connu à Boko que les sorciers qui composent une écurie doivent contribuer chacun à sa bonne marche,en livrant un membre de leur famille.Des morts suspects,en on compte constamment à Boko.

Tâ Longa,un éminent membre de l’écurie des «  Mfumu Kanda » avait choisi livré comme part de sa contribution,son neveu Loussikila Emery,tailleur de son état et vivant à Brazzaville.

Atteint du VIH,depuis quelques années,Loussikila Emery ne prenait plus ses rétroviraux depuis que le Congo en cessation de paiement n’en commande plus.Peu à peu sa santé s’est dégradée et lui-même s’inquiétait sur son état.

Quand,il a commencé à se sentir faible,il a tout de suite responsabilisé cet arrêt brusque du traitement. Hors,c’était son oncle Tâ Longa qui avait jeté son dévolu mystique sur lui.

Victime d’un malaise dans son atelier,Emery rend l’âme dans les minutes qui suivent.A Boko,c’était la joie totale.De la viande humaine fraîche était disponible dans la gibecière de l’écurie des « Mfumu Kanda ».

Une joie qui s’est rapidement transformée en tristesse et catastrophe après que des rumeurs aient rapportées que Emery était un séropositif.

Après avoir réalisé des test en incognito qui se sont avérés positifs,les sorciers de l’écurie des «  Mfumu Kanda » ont décidé de se rapprocher du curé pour se confesser. Une confession qui est restée lettre morte,puisque le curé a joué au songeur ( Kongossa ou Kpapato) dans le village.

Habitués à manger les gens,ces sorciers attendent avec angoisse leur mort réfugiés dans la prière.

Source: sacer-infos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE