Côte d’Ivoire 2015 : l’Année ne fait que commencer alors qu’elle a déjà pris fin pour d’autres ! (La Révolution Permanente N°00514/03/15)

Côte d’Ivoire 2015 : l’Année ne fait que commencer alors qu’elle a déjà pris fin pour d’autres ! (La Révolution Permanente N°00514/03/15)

Nos vœux arrivent volontairement tard pour vous dire que 2015 dans sa charge événementielle ne fait que commencer. En effet, une année, ce ne sont pas que des dates calendaires ; parce qu’une année peut se gagner ou perdre en une seule journée voire en une seule semaine ou en un seul mois. Une année donc, ce sont des faits, des événements, leur impact sur notre quotidien et notre avenir, dès lors que cet impact marque notre histoire personnelle et celle de la collectivité. 

Les faits qui n’ont aucune espèce d’impact sur notre combat et notre avenir commun en 2015

La « Crise des gens » dans le Parti de Laurent GBAGBO et ses amis d’hier

La Révolution Permanente la résume en une petite histoire, celle de gens conviés à un grand festin pour partager de bons mets faits de parties nobles d’animaux de prestige et qui à l’entrée de la salle de réception, découvrent un intestin de poulet par terre puis se ruent là-dessus et tout ce combat pour prendre possession de l’intestin de poulet roulé dans la boue, piétiné, déchiqueté et plein de d’asticots les donne en spectacle ; ce qui naturellement attire les rires moqueurs et amusés des badauds, attire également les mouches à cause de la merde de poulet dans les mains et sur les vêtements et, amène les organisateurs de ce grand festin à prendre les dispositions pour jeter ces convives indignes dehors. Ça s’appelle mettre de l’ordre et ça viendra… Alors soyez en paix. Soyez sereins. Ces invités ne méritent pas que leurs noms soient associés à notre festin historique. Ils n’ont jamais fait partie de notre dispositif. Leur spectacle ridicule n’a donc aucune espèce d’impact sur notre combat et notre avenir commun. 2015 ne fait que commencer. Or elle a déjà pris fin pour eux. 

Le procès des Patriotes appelés par le colon les Pro-GBAGBO devant la “justice” ivoirienne ou internationale transformée en cabbale de sorciers 

La Révolution Permanente sait que ce qui s’obtient par l’injustice, le faux et le mensonge ne dure que le temps d’une émotion farfelue. Elle sait qu’on ne libère pas un otage de guerre par un plaidoyer d’avocat dès lors que la guerre elle-même et la cause profonde ou circonstancielle qui l’ont engendrée demeurent avec les mêmes protagonistes dans leur même logique. Elle tire certaines leçons dans ce qu’il se passe : il n’y aura jamais de pardon en Côte d’Ivoire – Cela prendra le temps qu’il faudra, l’injustice  et la sorcellerie judiciaires seront exorcisées – tout ce que Dramane Ouattara et la France nous ont enseigné sur comment traiter un ennemi fera école. Sur ce point, 2015 ne fait que commencer… 

Les faits qui auront un impact décisif sur notre combat et notre avenir commun  

L’inversion de pouvoir entre les zozos FRCI et Dramane Ouattara

Notre capacité à lire les faits sur le théâtre des Opérations reste déterminante pour 2015. Il y a eu au moins 3 soulèvements des zozos FRCI durant les 4 mois passés. Cela a révélé une chose : avant, Ouattara ordonnait et les zozos exécutaient ; désormais, les zozos ont compris qu’ils peuvent ordonner et l’imposteur exécutera. Donc, ils en ont fait un mode de vie et les prochaines semaines nous situeront. Moralité de l’histoire : quand celui qui prétend être le chef suprême d’une bande de voyous armés commence à recevoir les ordres de ces voyous, c’est que la boucherie entre clans opposés pour éjecter le chef destitué dans l’esprit n’est plus qu’une question de temps. 2015 est une année qui ne ratera aucune promesse.  

L’avènement de l’enfant prodigue.

Il incarne le symbole de la dignité perdue et retrouvée. Il a compris. Pas vraiment trop tard. Mais il a compris. Je ne puis cacher ma fierté. Un frère reste un frère. Les frères, restent des frères. Bon retour à la maison dignes fils d’Eburnie. La synchronisation sera parfaite. Nous sommes prêts depuis. Dis-nous quand tu es prêt et on coordonne. 2015. Côte d’Ivoire, Dieu a un cadeau pour toi : l’enfant prodigue nous a rejoints et avec lui, beaucoup d’autres. 

La Révolution Permanente par ma voix bénie l’année 2015. Une année qui tiendra toutes les promesses faites aux Dignes fils d’Eburnie. 

Que Dieu bénisse la Nouvelle Côte d’Ivoire. Soyez sereins. Souvenez-vous de bien d’enseignements déjà donnés. La Parole ne retournera pas sans être accomplie. Ce pays sera libéré comme promis. 

A Très Bientôt.

Hassane Magued

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE