Côte d’Ivoire : En attendant que le soleil se lève, continuons de chanter vive «Dieu le grand »

Côte d’Ivoire : En attendant que le soleil se lève, continuons de chanter vive «Dieu le grand »

Citoyen ! Disons d’emblée face à Coronavirus-COVID-19, qui a fait douter le monde de son destin, que l’Afrique doit serrer et resserrer la ceinture. Oui, contrairement à l’Avis peu désespérant, mais conscientisant, du médecin et chercheur français Didier Raoult, un dirigeant et médecin de l’OMS, dit que notre Afrique doit s’entendre au pire ? Donc respectons strictement les mesures de protections ventilées en boucle par les gouvernants de nos états contre COVID-19. Espérons de la science qui instruit nos gouvernants, dans le strict respect des consignes prescrites. Le monde dans les cordes commence à se ravive, se dé-confiné, mais l’Afrique doit s’entendre au pire dit-t-on ? On ne lâche pas la Barre jusqu’au Bout, citoyen ! Comme dirait l’autre espérer c’est le désespoir surmonté. Donc pas de relâchement. Nous avons dit jusqu’au Bout !  On sera… Ceci étant.

L’ingratitude du système politique Alassanéen en côte d’ivoire est au-dessus de l’humainement acceptable, avons-nous déjà dit. Mais voilà nous commençons à comprendre les causes de cette ingratitude pathologique maintenant. Parce qu’il nécessite de composer dans ce cas avec la mentalité docile du peuple gouverner. Eh oui, nous voyons tous les jours l’orchestration de cette composition subtile et habile avec la mentalité docile du peuple ivoirien. Pour lequel «peuple» la croyance semble être qu’une fois le pouvoir politique d’état acquit, peu importe la manière, le détenteur du pouvoir  devient subitement « Dieu le grand », face auquel, il s’assigne, se résigne, à la prosternation, à la courbette, à la génuflexion, au griotisme pour certain de pouvoir manger. Donc c’est le discours flatteur en espérant des postes et des titres pour d’autres. C’est le reniement de soi pour des cooptées bouffe-tout et pire c’est le reniement de son substrat politique et de ceux avec qui on avait hier composé hier de façon orthodoxe, c’est donc le reniement de ceux, à qui on doit tout dans la vie politique.

C’est à cause de ce qui précède ci-dessus dénoncé, que le pouvoir d’Alassane Ouattara passe en force, repasse en force, et passe toujours en force, la mentalité docile du peuple ivoirien aidant. Oui, c’est une exigence de l’escroquerie morale et intellectuelle, que de composer avec la mentalité docile du peuple gouverné. Que l’on veut non pas servir, mais plutôt asservir, pour se servir dans les deniers publics, pour piller les richesses et les ressources naturelles souveraines du pays gouverné, en espérant d’une ploutocratie dynastique au bout du rouleau, et ce serait conforme à la mentalité du peuple qui y est disposé. Oui, une ploutocratie dynastique au bout du rouleau, parce que le bien matériel pillé des caisses publiques et défénestré de l’économie nationale serait au rendez-vous. Alors ce serait le bonjour résigné à la nouvelle ploutocratie éclose sous nos yeux en 2010. Un bonjour à la dynastie atavique-ment tant espérer éclose elle aussi sur un terreau fertile a sa croissance sous nos yeux durant 20 Ans de crise, Argents de la guerre et 10 Ans de pillage des caisses publiques de l’état et de défénestration de l’économie nationale, au terme d’une gestion économique dirigiste, criminelle et mafieuse.

Oui et ça ne peut être autrement ; avons-nous déjà dit a d’autre occasion que ; Depuis 1989-1990 date à laquelle « Dieu le grand » a été imposé au vieux «Félix Houphouët Boigny» et parachuté dans l’arène politique ivoirienne, à la faveur de la conjoncture économique à l’exigence des institutions financières internationales créancières de la côte d’ivoire, au mépris du plan Comoé. «Dieu le grand» n’a eu que suffisance, dédain, et mépris pour le peuple ivoirien atavique. « Privatisation en outrance des biens publics étatiques et introduction des cartes de séjours etc». Ce sont, cette suffisance, ce dédain, et ce mépris pour le peuple ivoirien désormais, qui explique les arrestations à volonté, les poursuites sélectives dites judiciaires. C’est ça la vérité ! Sinon « Dieu le grand » allait se faire un peu de soucis, pour éviter à faire ébranler le nouveau système politique condescendant, qu’il dirige en se frottant trop brutalement à cette occasion à une opposition, à des individus ou des groupes politiques ayant conservé un certain pouvoir sociopolitique pouvant attiser en nouveau les braises et cendres du conflit sociopolitique armé, que l’on vient tout juste de laisser derrière et qui l’a porté au pouvoir devenu unilatéraliste. Une guerre qui à semer et a fait germer dans chaque mètre carré de l’assiette territoriale nationale, la désolation, le désespoir. oui, une guerre qui n’a été possible que parce que la côte d’ivoire , est devenu l’ombre de lui-même, en Afrique et dans le concert des nations, par la faute d’un inhumain carriériste pathologique et arrivisme renégat mégalomaniaque.

Oui, « Dieu le grand » ne peut pas explorer dans la crise sociopolitique ivoirienne « le asseyons et discutons ». Ce confluent du dialogue d’Afrique noire et ce concept qui a construit une mythologie justificatrice sur la justice non pénale en Afrique noire et singulièrement sur les terres de nos aïeux par la pratique de nos ancêtres aujourd’hui dénommée côte d’ivoire. Comment « Dieu le grand » peut-il agir autrement que par la loi de la jungle et de se conduire en renard libre dans le poulailler libre, en renard hallucinant dans le poulailler halluciner, quand certaines supposées victimes de « sa révolution des œillets » de son coups d’état de 1999, sont aujourd’hui devenu ses principaux soutiens inconditionnels et les avales de tous ses travers politiques d’animosité… Non !!! « Dieu le grand », ne peut pas avoir d’égard pour le peuple ivoirien atavique devenu plus que docile a ses errements de ballon de basket, parce trop sûr de son fait « la passivité générale et l’inertie de tous ». Mais aujourd’hui le peuple ivoirien martyrisé semble s’être inscrit dans une autre posture, face à un nouveau passage en force programmé pour 2020. Et le système politique de « Dieu le grand », semble avoir perdue ses marques rassurantes. La réconciliation nationale, la stabilité politique, l’Harmonie intercommunautaire et la paix sociale, ne font plus parti de préoccupations de « Dieu le grand ». La couronne mal acquit en 2010 est remise en danger par l’élection.

Donc, la seule chose qui le préoccupe reste la conservation absolu de la couronne dans le clan, est une nécessité majeure pour « Dieu le grand », bien qu’annoncé partant, il s’efforce de balisé avec son emprise despotique, le passage du prince héritier désigné, une pullule succédané, pas peut-être trop amère en temps normal aux yeux du peuple ivoirien, parce que supposé connaitre la société ivoirienne à la perfection, ce qui est l’une des conditions indispensable pour mieux gouverner un peuple multi-social. Mais ici l’héritier désigné tributaire des casseroles puantes, peu catholique, et peut être auquel héritier, il va falloir désarticuler, le système antisocial, anti-droit et mafieux de « Dieu le grand », qui a manifestement achevé de mettre en place sa Fabrique de succession goupillée et rafistolée dans des normes juridiques contraire au droit réel, pour schématisé une succession à Rotation Cyclique. Une Fabrique de succession goupillée et rafistolée dont schéma proscrit toute élection réellement démocratique et pluraliste, avec des conditions consensuelles d’organisation de ces  élections démocratiques pluralistes en 2020 : « Qui se doivent d’être, Régis par des normes juridiques de régulations sociopolitiques acceptées par tous, une commission électorale consensuelle, indépendante, Apolitique, un découpage électoral équilibré, la gratuité des cartes nationales d’identités, des instruments de votes fiables non programmables».

Voilà ! Les élections de 2020, comme ébauchée par « Dieu le grand ». Bon ! Quoi qu’il en soit, en politique, *- il est très difficile d’avoir des idées novatrices qui puissent gagner une élection ouverte réellement démocratique et pluralistes, quand toute ta cantonade t’envoie des images que tu es la plus blanche des neiges, alors que le peuples souverain voit ton extrême laideur. Oui *- il est douloureux de se redresser quand on plie depuis si longtemps sous une croyance mégalomaniaque maladive que l’on est (Dieu le grand), confiner sous les caprices du bien matériel que l’on prend pour le summum de l’humanité. *- Il est impossible de se départir de la totalité de ses petites habitudes soporifiques que l’on n’a régit en règle de vie sociopolitique. *- il est difficile décidément de prendre de la hauteur, quand on est tombée dans la bassesse des armés dans la conquête du pouvoir d’état. *- Il est impossible décidément de prendre de la grandeur, quand on arrive plus à mobiliser plus de 15% de l’électorat total dans les urnes des élections dites démocratiques. *-  Oui, il est impossible de redresser une barre déjà à terre, avec des courtisans carriéristes pathologiques et arrivistes renégats plus soucieux de leurs carrières.

Oui *- Comment retrouver des marques stables et tranquilles, lorsque l’instabilité s’est installée en maîtresse de (Dieu le grand), maître de la rébellion de 2002 ? *- Comment avoir le sang-froid, quand on n’a le chaud-bouillant de l’inquiétude du lendemain des élections de 2020 ? D’autant plus que le peuple qui pensait avoir un Wari-fâtchê source de bonheur à découvert en « Dieu le grand », un Djourou-fâtchê, source de misère sociale et de désolation sociétale ? *- Comment avoir le self-control absolu et la doigté dans l’action politique, quand on est désespéré de ses propres actions et de ses propres actes sociopolitiques détestées par le peuple souverain ultime détenteur du pouvoir, qui le délègue par élection démocratique transparente. *- Comment avoir la maîtrise majestueuse, du dirigeant politique d’état, qui va de pair avec l’obligation d’agir avec désintérêt, jusqu’à la limite de l’humainement admissible, pour l’intérêt général et pour la paix et  avec la reconnaissance de l’autre dans son originalité absolue à l’intérieur de l’égalité de tous, quand on a une peur bleue de l’adversité démocratique et de la transparente des élections pluralistes démocratiques, et des opinons contradictoires qui en résultent ?

*- Questionnement pertinent citoyenne n’est-ce-pas ?  Oui impossible défi, quand les soucis majeur demeure la confiscation du pouvoir d’état pour « Dieu le grand », au mépris des droits et en dépit des règles démocratiques. Surtout la crainte du lendemain de la perte du pouvoir d’état avec ses énormes arrières casseroles puantes dans les cuisines mafieuses. Oui, la peur la crainte et l’inquiétude ce sont installé au siège de « Dieu le grand ». Oui, il n’y a plus de Route avec le pouvoir d’Alassane Ouattara, le Bordel à gagner sa république. Il faut changer de route avec des hommes fédérateurs pour la stabilité sociopolitique et à la paix. Il en va de la médecine comme de la politique. Il n’y a pas de bon remède sans un juste diagnostic. D’où  il n’y a qu’une seule et unique solution, comme toujours dit et répéter, il nous faut tous ensembles ivoiriens nous engager, pour la Décomposition -Recomposition sociopolitique salvatrice, dans un processus de fédération de toutes les forces vives régulatrices de la côte d’ivoire pour être le Gyroscope du Souverain qu’est, « l’état » et pour changer notre pays la côte d’ivoire de Félix Houphouët  Boigny, tous ensembles avec l’opposition regroupée au  sein des plates-formes CDRP, EDS, LMP, et d’autres partis politiques tel que URD et LIDER, fondue dans une moule Orange-Blanc-Vert.

Oui, les choses telles qu’elles sont, avec tous ces prisonniers politiques et tous ces persécutés politiques sur le bras, le système du pouvoir Ouattara a encore la possibilité, sinon a le courage de dire péremptoirement que ; « il n’y pas de prisonniers politiques, SIC » et oser porter plainte contre des honnêtes citoyens qui s’apitoient sur le sort de ces prisonniers politiques. Ici le degré de la subtilité du système du pouvoir Ouattara est au-dessus de l’humainement acceptable. Ce système nie l’indéniable, parce que l’existence de prisonniers politiques en côte d’ivoire est la preuve tangible d’un dysfonctionnement de la démocratie réelle en côte d’ivoire sous ce pouvoir systémique. Donc, voici la définition du prisonnier politique : Pour être considérée comme « prisonnier politique » une personne doit remplir au moins un critère sur les cinq définis officiellement : *-1) détention imposée en violation des libertés fondamentales (pensée, conscience, expression, association, etc.) *-2) détention pour des raisons politiques sans rapport avec une infraction *-3) disproportion, pour des raisons politiques, entre la durée ou les conditions de détention et la gravité de l’infraction *-4) discrimination d’une personne détenue par rapport aux autres pour des raisons politiques *-5) irrégularité de la procédure de jugement pour des raisons politiques.

Au terme de cette définition du prisonnier politique ci-dessus largement partagée par le conseil de l’Europe. On constate clairement au terme des deuxième (2e), quatrième (4e ) et cinquième (5e ) de ses critères, que tous les prisonniers de la crise ivoirienne sont des prisonniers politiques , cela  tant que  Alassane Ouattara et ses fantassins seront en liberté, parce qu’ils détiennent le pouvoir d’état. Avons-nous déjà dit. Il est constant que dans la répression des crimes commis en côte d’ivoire, il y a manifestement  (discrimination des personnes détenues par rapport aux autres non détenues pour des raisons politiques) et il y a incontestablement (une irrégularité dans les procédures sélectives de poursuites, qui font fi, d’ignorer les criminels sous couverture du pouvoir politique d’état, pour des raisons politiques.) Aussi il est indéniable qu’un député est un homme politique, tous les faits judiciaires à connotation politique, qui le concernent sont d’ordre politiques. Toutes les questions ou affaires présentant un respect ou un caractère politique, est d’ordre politique. Mais le pouvoir d’Alassane Ouattara préoccuper par la confiscation du pouvoir d’état fait fi de l’ignorer a dessin cette réalité.

Parce qu’en politique, quand on perd aussi lamentablement la main, après dix « 10 » d’incapacité à résoudre une crise sociale, peut-on encore la retrouver ? Non ! Les plus grands magiciens politiques le savent, et ils vous le diront ; il est un moment dans la politique, de par votre propre fait où tout ce que vous touchez se transforme en monstre contre votre propre politique. D’où  les événements politiques vous filent entre les doigts comme un poisson silure de nos marigots et rivières. Cela  malgré vos mimiques pour faire croire aux gens que vous maitrisez quelques choses encore. Or vos actions politiques néfastes vous retournent au visage comme le sable d’une tempête du désert. Hélas ! C’est comme ça. Il est condamné à cela ce pouvoir-là, par la catastrophe qu’il a engendré dans notre chère patrie par la prise des armes contre des pouvoirs démocratiques. Cela se comprend, parce qu’en politique, il est très difficile d’avoir des idées novatrices pour la stabilité sociale et la paix pérenne, quand on est préoccupé que de la conservation de sa couronne même avec les armes fusils, ou tout au moins d’introniser un prince héritier a son image, et de faire de quelques-uns de son clan politique mafieux, de sa fratrie des multimilliardaires, pour continuer de régner en maitre absolu sur un pays devenu, un poulailler halluciné.

Donc, comme nous avons déjà dit: Aujourd’hui que l’ivoirien le veuille ou non, qu’il ose ou non, le combat pour le changement, est la seule solution. Ne n’oublions pas, les sociétés humaines progressent non pas de façon linéaire, mais par fracture aussi imprévisible que le tremblement de terre. Ceci est valable pour la société ivoirienne, si l’ivoirien doit être crédibles aux yeux du monde qui regarde, nous avons tous ensembles unies, solidaires, le devoir citoyen absolu, de mener le combat du changement de la gouvernance pour une Côte d’Ivoire ouverte, réconciliée, rassemblée, unie et prospère, par la participation harmonieuse, active et non démagogique de toutes les générations, portée par un Gouvernement d’Union Nationale pour la Réconciliation des filles et fils de notre Pays. Oui notre pays la côte d’ivoire, qui offre aujourd’hui le visage d’une société à la dérive, une société qui ne présente rien qui soit porteur de lendemain meilleur qui chantent, pas même pour les ennemis des ivoiriens. Oui, les crises sociopolitiques s’accumulent et le pouvoir d’Alassane Ouattara adopte toujours la même attitude : ne pas les résoudre, quand il ne les aggrave pas, sciemment pour confisqué le pouvoir. Les poursuites judiciaires téléguidées et effrénées, et la composition unilatérale de la CEI a fin de rééditer un Hold-up électoral en 2020 aux conséquences incalculables, a confirmé cette grande constante de ce pouvoir ivoirien unilatéraliste.

Donc, Il est question de s’engager résolument, pour chaque composante sociopolitique de la totalité sociale ivoirienne, chacun dans son périmètre d’évolution et d’enrôlement, à faire face à un passage en force électoral programmé, géré, calé, et bouclé. En espérant pour une fois que, le système unilatéraliste arbitraire  Alassanéen, reculera sous la pression régulatrice. C’est-à-dire une danse citoyenne qui  doit durer tant que l’exigence citoyenne demeure dans la cité citoyenne. Une danse citoyenne, qui peut passer si nécessaire, par une lutte décentralisé, chacun dans son périmètre d’évolution, dans toute l’assiette territoriale du pays en NON-STOP. Et dans cette situation citoyenne, où l’arbitraire recule ou il se dévoile comme tel, face au peuple invincible sur son terrain légitime. Oui, s’il le faut ? Il faut ça ! Pour que les 20 Ans que dure la crise ivoirienne 1999-2020 connait ça fin en 2020. Oui, Vingt Ans de crise, ça suffit ! Que la nature protège la côte d’ivoire de Félix Houphouët Boigny, Nation une et indivisible, qui se doit de garantir droit, liberté, justice juridique et justice sociale pour tous.

*- Une chronique de Lepetitfils Da Candy Leader de la Légitimité Citoyenne (en exil)

34 comments

  1. Very interesting info !Perfect just what I was looking for! “To see what is right, and not to do it, is want of courage or of principle.” by Lisa Alther.

  2. Great write-up, I?¦m regular visitor of one?¦s website, maintain up the nice operate, and It is going to be a regular visitor for a long time.

  3. Some really fantastic articles on this site, regards for contribution.

  4. <a href="[Link deleted]2.5 mg

  5. I haven’t checked in here for some time since I thought it was getting boring, but the last several posts are great quality so I guess I will add you back to my daily bloglist. You deserve it my friend 🙂

  6. Great weblog here! Also your site lots up very fast! What host are you the use of? Can I am getting your affiliate hyperlink for your host? I want my site loaded up as fast as yours lol

  7. Hi, i think that i saw you visited my website thus i came to “return the favor”.I am trying to find things to improve my website!I suppose its ok to use some of your ideas!!

  8. I do accept as true with all the concepts you have offered in your post. They are very convincing and can certainly work. Still, the posts are too quick for starters. May you please prolong them a little from next time? Thanks for the post.

  9. I believe this web site contains some really wonderful information for everyone :D. “Nothing great was ever achieved without enthusiasm.” by Ralph Waldo Emerson.

  10. Very interesting subject , thanks for putting up.

  11. I have recently started a site, the info you offer on this website has helped me tremendously. Thanks for all of your time & work.

  12. Rattling instructive and wonderful bodily structure of articles, now that’s user genial (:.

  13. Very interesting points you have noted, appreciate it for posting.

  14. Great wordpress blog here.. It’s hard to find quality writing like yours these days. I really appreciate people like you! take care

  15. Just want to say your article is as astounding. The clearness in your post is simply great and i can assume you’re an expert on this subject. Fine with your permission let me to grab your feed to keep updated with forthcoming post. Thanks a million and please carry on the enjoyable work.

  16. Thanks for sharing excellent informations. Your website is so cool. I am impressed by the details that you have on this web site. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this web page, will come back for more articles. You, my pal, ROCK! I found simply the info I already searched all over the place and simply couldn’t come across. What a perfect site.

  17. Hello! I just would like to give a huge thumbs up for the great info you have here on this post. I will be coming back to your blog for more soon.

  18. Real clean website , thankyou for this post.

  19. I’m impressed, I need to say. Really not often do I encounter a blog that’s both educative and entertaining, and let me tell you, you will have hit the nail on the head. Your thought is excellent; the problem is something that not enough individuals are talking intelligently about. I’m very comfortable that I stumbled throughout this in my seek for one thing regarding this.

  20. As I web site possessor I believe the content matter here is rattling excellent , appreciate it for your hard work. You should keep it up forever! Good Luck.

  21. I truly appreciate this post. I?¦ve been looking all over for this! Thank goodness I found it on Bing. You have made my day! Thank you again

  22. As I website owner I think the subject material here is really superb, thankyou for your efforts.

  23. Its like you learn my mind! You seem to understand so much approximately this, like you wrote the e book in it or something. I feel that you could do with some p.c. to power the message house a bit, but instead of that, that is great blog. An excellent read. I’ll certainly be back.

  24. I have read some just right stuff here. Definitely price bookmarking for revisiting. I surprise how a lot effort you place to make such a great informative site.

  25. very good put up, i certainly love this web site, keep on it

  26. I believe you have mentioned some very interesting details, thankyou for the post.

  27. 92822 152280Hey there! Great stuff, do maintain us posted when you finally post something like that! 655226

  28. Real nice style and excellent articles, nothing else we want : D.

  29. I appreciate, cause I found exactly what I was looking for. You’ve ended my four day long hunt! God Bless you man. Have a nice day. Bye

  30. My partner and I stumbled over here from a different web address and thought I might check things out. I like what I see so now i’m following you. Look forward to checking out your web page repeatedly.

  31. 690994 899587Outstanding publish from specialist also it will probably be a fantastic know how to me and thanks extremely a lot for posting this useful data with us all. 531750

  32. I’ve been surfing online greater than three hours lately, but I by no means found any attention-grabbing article like yours. It’s beautiful value enough for me. Personally, if all web owners and bloggers made excellent content as you did, the internet will probably be much more useful than ever before. “A winner never whines.” by Paul Brown.

  33. I don’t unremarkably comment but I gotta say appreciate it for the post on this special one : D.

Leave a Reply to zortilonrel Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.