Côte d’Ivoire : ICE Africa réveille une industrie de plusieurs milliards de dollars sur le sol africain

Côte d’Ivoire : ICE Africa réveille une industrie de plusieurs milliards de dollars sur le sol africain

Depuis sa légalisation sur le sol sud-africain en 1994, le jeu s’est développé jusqu’à devenir une industrie au chiffre d’affaires de plusieurs milliards de rands dans le pays et, près de deux décennies plus tard, l’industrie est valorisée à plus de 23 milliards de rands et contribue à l’économie du pays à hauteur de 26,9 milliards de rands

LONDRES, Royaume-Uni, 7 septembre 2018/ — Pietro Calicchio, responsable du secteur Hôtellerie et jeu chez PricewaterhouseCoopers en Afrique du Sud, a identifié que l’industrie du jeu est l’un des principaux facteurs contribuant à l’amélioration de la croissance économique en Afrique.

S’exprimant avant l’événement ICE Africa (www.ICEAfrica.za.com) de cette année, qui réunira l’industrie mondiale du jeu et l’ensemble du continent africain du jeu lorsqu’il ouvrira ses portes les 24 et 25 octobre au Sandton Convention Centre, en Afrique du Sud, M. Calicchio a déclaré : « L’industrie du jeu en Afrique du Sud continuera d’être négativement affectée à court terme par une croissance économique ralentie, mais une amélioration des conditions économiques sur la fin de la période de prévision contribuera à la croissance. Cette industrie reste un important contributeur à l’économie du fait de la création d’emplois, de la poursuite des dépenses en immobilisations et du paiement de taxes aux gouvernements provinciaux et nationaux. »

Avec environ 30 pays en Afrique accueillant soit des casinos traditionnels soit divers types de machines de jeu, l’Afrique du Sud, destination la plus populaire du continent pour le jeu, compte 40 casinos et un nombre de machines à sous estimé à 38 000. Depuis sa légalisation sur le sol sud-africain en 1994, le jeu s’est développé jusqu’à devenir une industrie au chiffre d’affaires de plusieurs milliards de rands dans le pays et, près de deux décennies plus tard, l’industrie est valorisée à plus de 23 milliards de rands et contribue à l’économie du pays à hauteur de 26,9 milliards de rands. D’après le rapport sur les perspectives liées au jeu de PricewaterhouseCooper, l’industrie devrait croître à un rythme de plus de 5 % pour atteindre près de 35 milliards de rands (2,5 milliards de dollars) d’ici 2021.

La croissance économique prévue dans le rapport ne se limite pas à l’Afrique du Sud, d’importantes sommes étant consacrées au jeu au Botswana, au Cameroun, en Égypte, au Ghana, au Maroc, en Namibie, au Zimbabwe et en Ouganda, autant de pays qui seront des axes clés de l’agenda d’ICE Africa. Le produit brut des jeux du Nigeria, plus importante économie d’Afrique, devraient croître de 16 % au cours des cinq prochaines années et une loterie nationale appelée Quick Lotto devrait être lancée à l’avenir. L’ancien président du comité sénatorial sur le marché des capitaux, Ayo Arise, pense que le lancement d’un service de loterie nationale générerait des recettes fiscales supplémentaires et créerait des emplois. D’après M. Arise, environ 20 % des profits générés par la loterie nationale seront dirigés vers le gouvernement fédéral, qui devrait utiliser l’argent pour de bonnes causes.

Alors que l’industrie du jeu en Afrique continue de croître en termes de revenus et que l’étau se resserre au niveau des réglementations, il existe un besoin pour l’industrie de se réinventer et de s’aligner sur les tendances mondiales pour assurer la durabilité, tant pour les opérateurs que pour les pays. Clarion Gaming, les organisateurs à l’origine d’ICE Africa, s’engagent à développer l’industrie sur le continent, affirmant qu’ils accorderont au détail, à la réflexion, à la créativité et au professionnalisme le même niveau d’attention qu’à la fourniture de leur marque phare ICE à l’échelle mondiale et inscriront résolument à l’ordre du jour l’innovation dans l’industrie. Au mois d’août, l’événement a confirmé John Kamara, conférencier international et directeur de Global Gaming Africa, comme ambassadeur de l’événement pour ICE Africa. L’équipe Clarion quant à elle travaille avec des partenaires sur le terrain dans le but d’offrir un événement professionnel de calibre international au continent, qui marque la première fois que la marque ICE explore des territoires en dehors du Royaume-Uni.

Source: ICE Africa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.