Côte d’Ivoire : La maladie de l’Ebola menace, selon l’Institut Pasteur | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Côte d’Ivoire : La maladie de l’Ebola menace, selon l’Institut Pasteur
Côte d’Ivoire : La maladie de l’Ebola menace, selon l’Institut Pasteur

Côte d’Ivoire : La maladie de l’Ebola menace, selon l’Institut Pasteur

Le deuxième colloque international de la biotechnologie « Cibiotech 2018 », après celui de 2015, s’est ouvert à Abidjan le 14 mars 2018 et s’achève ce vendredi 16 mars 2018.

Organisé par l’Union nationale des techniciens  biologistes de Côte d’Ivoire (Unatebci), ce colloque réunit des biologistes venus du Cameroun, Mali, Niger, Burkina Faso, Sénégal, Togo, Tchad, de la Tunisie, la France et de la Côte d’Ivoire à l’Université de Cocody. Autour du thème: «Santé, développement: quelles implications pour la biologie technique dans le contexte One Health (Ndlr: Une seule santé)». Au cours de la cérémonie d’ouverture,  Dr Louis Pénali, spécialiste du paludisme à l’Institut Pasteur, a soutenu que la Biotechnologie est la pièce vitale dans le puzzle de la santé. C’est un instrument de développement. Et constitue la pièce commune aux trois dimensions que sont la santé humaine, la santé animale et l’environnement du One Health.

Dr Pénali a au cours de sa conférence, alerté les Ivoiriens sur les menaces sanitaires. Notamment le cas du virus Ebola. «Je dois vous dire même si Ebola est passé, qu’on soit vigilant face à Ebola. Car, nous ne sommes pas du tout, du tout à l’abri de la survenue d’une autre épidémie d’Ebola ou toute autre fièvre hémorragique. Il y a des menaces. Mais, tant qu’on est bien préparé, on peut y faire face. C’est pourquoi la communauté scientifique s’attelle à mettre en place un système de prévention qui soit efficace afin que ces menaces restent dehors», a averti ce spécialiste. Pour sa part, la présidente de l’Unatebci, Josiane Bilé, a invité le ministère de la Santé à accorder plus d’attention et de moyens aux biologistes.

En réponse, le représentant de la ministre de la Santé, Pr Deignan Simplice, directeur général de la santé a indiqué que son département a conscience du rôle important que jouent les biologistes. «Tout un processus high-tech est mis en place pour la réhabilitation de tous les laboratoires. Ne vous sentez pas orphelins dans le système. Vous êtes pris en compte par le ministère. Exprimez-vous pour être mieux pris en compte. Mais, nous vous demandons de la rigueur, de la maturité au travail»a-t-il conseillé. Notons que plusieurs communications sur la biologie et son impact sur la société seront dites par des experts.

F.T

Source: letempsinfos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.