Côte d’Ivoire: le coût du train urbain d’Abidjan originellement évalué à 500 millions d’euros gonfle déjà à 1 milliard d’euros

Côte d’Ivoire: le coût du train urbain d’Abidjan originellement évalué à 500 millions d’euros gonfle déjà à 1 milliard d’euros

Le coût du train urbain d’Abidjan a été réévalué à 1 milliard d’euros, contre 500 millions d’euros prévus initialement, a annoncé Noumory Sidibé, conseiller technique du ministre ivoirien des Transports, Gaoussou Touré (photo). «Le train aura pour objectif de fluidifier la circulation et sera l’épine dorsale de la politique des transports et de la planification urbaine», a-t-il ajouté, sans révéler les motifs de la réévaluation à la hausse du coût du train. M. Sidibé a également confirmé que le train sera entièrement financé par des entreprises privées, sans plus de précision.

Le gouvernement ivoirien avait conclu, le 11 avril, un accord-cadre avec le consortium franco-coréen composé du groupe Bouygues, de Dongsan Engineering et Huyndai Rotem Company pour la construction du train urbain d’Abidjan. L’affaire s’est faite sans appel d’offres.

Selon le ministère ivoirien des Transports, le projet porte sur la conception, la construction et l’exploitation d’un réseau ferroviaire de transport urbain capable transporter quotidiennement 300 000 passagers. Le projet qui utilisera des infrastructures ferroviaires de Sitarail, filiale de Bolloré Africa Logistics, devrait permettre de «fluidifier la circulation urbaine» dans la capitale économique, peuplée de près de six millions d’habitants.

Le train, qui ira de l’aéroport d’Abidjan à Anyama, soit un trajet de 37,5 km traversera les quartiers peuplés d’Abobo, Adjamé, Treichville et Port-Bouët, ainsi que le centre administratif et économique du Plateau.

Source: Agence Ecofin

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.