Côte d’Ivoire: Recensement de la population et audition des victimes. Le jeu trouble de Mabri

Côte d’Ivoire: Recensement de la population et audition des victimes. Le jeu trouble de Mabri

Le ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse, est pris à son propre piège. Alors que,depuis plusieurs semaines, le Fpi a fait connaître ses reserves sur la pertinence de l’actuel Recensement général de la population et de l’habitat (Rgph), M. Mabri a tenté de faire croire à l’opinion que M. Affi et ses camarades n’étaient pas en réalité opposés à l’opération. Mais souhaitaient plutôt que le gouvernement améliore les conditions de son déroulement.

Et, pour accréditer cette thèse, il s’est précipité chez le patron des socialistes ivoiriens, mardi dernier, pour se perdre en conjectures.Dès sa sortie de la résidence du président du Fpi, il fait balancer les images de la rencontre et fait raconter à qui voulait l’entendre qu’il avait parlé avec Affi et que le Fpi était désormais d’accord avec lui. Mal lui en prit. Depuis hier, les choses sont claires. Très claires même.

Le Fpi appelle ses militants et l’ensemble des Ivoiriens à boycotter l’opération à travers «un abstentionnisme massif». A Yopougon, on dirait qu’Affi a vraiment mis du sable dans l’attiéké de Mabri. Le pauvre qui croyait pouvoir ruser avec tout le monde est désormais grillé devant comme derrière.

G.T.G.

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.