Côte d’Ivoire: Soro soigne son image. La Fondation Internationale Soro Kigbafori en campagne contre la méningite et la hernie à Adzopé

Côte d’Ivoire: Soro soigne son image. La Fondation Internationale Soro Kigbafori en campagne contre la méningite et la hernie à Adzopé

La caravane de la Fondation Internationale Soro Kigbafori (FISK) va poser ses valises, jeudi,  à Adzopé (104 km à l’Est d’Abidjan), dans la région de la Mé pour une campagne de vaccination contre la méningite et des opérations de cure herniaire.
L’étape d’Azopé qui est la cinquième du genre, va se dérouler de jeudi à samedi au Centre hospitalier régional (CHR) de la ville et permettra d’administrer plus de 700 doses de vaccins contre la méningite et plus de 100 malades de la hernie seront opérés pendant les 72 heures de la campagne.
Pour Simon Soro, le Vice-président chargé des questions sanitaires de cette Fondation, le tableau sanitaire ivoirien, malgré les efforts de l’Etat, n’est pas reluisant.
« En plus de l’éternel paludisme, certaines maladies ont connu un bond spectaculaire ces dernières années », constate-t-il dans un entretien à APA, soulignant la recrudescence de la méningite et de la hernie.
« Cette Fondation se veut sans coloration politique et tel l’ar-en-ciel, elle est multicolore et son seul crédo demeure le bien-être des populations vivant en Côte d’Ivoire et hors de nos frontières », insiste M. Soro, ajoutant que la FISK est une « maison d’entraide et une continuation des actions de l’Etat dans le domaine du Social ». Mais, précise-t-il, elle n’est pas un substitut des structures officielles.
« Cette Fondation porte un nom qui a su se forger un destin, qui a pu déjouer toutes les intrigues pour atteindre un idéal », poursuit-il en indiquant que « la pathologie herniaire est une tueuse silencieuse car celui qui en souffre ne peut pas en parler ouvertement puisqu’il est atteint dans sa plus grande intimité ».
Quant à la méningite, son caractère nocif réside dans sa « fulgurance et dans le fait qu’elle ne fait jamais le voyage pour rien ».
La Fondation qui porte le nom du Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro est le fruit de réflexions de personnes venues de divers horizons et soucieuses d’apporter leur contribution à la recherche de solution aux maux qui minent la société ivoirienne.
Les régions de Ferkessédougou (Extrême Nord), Séguéla (Nord-Ouest), Agboville (Sud) et Daloa (Centre-Ouest) ont déjà accueilli cette caravane qui va s’étendre sur toute l’étendue du territoire national ivoirien jusqu’en décembre 2014, autour du thème «s’unir pour partager le bien-être et construire».
Outre la santé, la Fondation Internationale Soro Kigbafori, créée en mars 2010 à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan) où se trouve son siège, intervient dans les domaines de la formation, la recherche de financement pour le bien-être des populations ainsi que la consolidation de la paix et la propagation de la culture de la citoyenneté.
La FISK a, son actif, une opération «permis de conduire » qui a favorisé l’acquisition de ce sésame important par plusieurs jeunes. Elle a également fait don de riz aux réfugiés internes et octroyé 200 bourses d’études à des élèves issus de familles démunies.

Source: LS/APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.